Sports

Brown procure une victoire de 28-21 aux Steelers

Antonio Brown. Photo: AP Photo: AP

CINCINNATI — James Conner a obtenu 111 verges au sol et deux touchés à l’aube d’un possible retour de Le’Veon Bell, Antonio Brown a réussi un majeur de 31 verges avec 10 secondes à écouler à la rencontre et les Steelers de Pittsburgh ont eu raison des Bengals de Cincinnati 28-21, dimanche.

Le scénario ne semblait pas si inconnu pour la formation de Pittsburgh.

Les Steelers (3-2-1) ont gagné leurs huit derniers matchs contre leurs rivaux de la section Nord de l’Association Américaine, venant de l’arrière trois fois dans la dernière minute de jeu pour l’emporter.

«Nous nous sommes souvent retrouvés dans cette situation et je savais que nous allions y arriver», a raconté Brown.

Après un touché sur une course de quatre verges de Joe Mixon avec 78 secondes à jouer, les Bengals (4-2) croyaient bien avoir mis fin à cette vilaine séquence, mais Ben Roethlisberger et les Steelers ont sorti un autre lapin de leur chapeau.

Roethlisberger s’est amené pour le jeu décisif et a remarqué que la stratégie défensive employée par les Bengals n’y pouvait rien contre un jeu bien orchestré. Il a immédiatement pensé qu’il pourrait mener son équipe à inscrire un touché.

«Lorsque tu vois ce genre de situation, tu te demandes simplement comment tu peux donner le ballon le plus rapidement possible, a expliqué Roethlisberger, qui présente une fiche de 14-2 en carrière au Paul Brown Stadium.

Brown a capté une courte passe et il s’est distancé des joueurs en défensive pour porter la marque à 26-21 Steelers. La formation de Pittsburgh montre un dossier de 16-2 au Paul Brown Stadium lors des 16 années de Marvin Lewis à la barre des Bengals, dont deux victoires en séries.

«Imaginez comment nous nous sentons, a souligné le demi de coin Dre Kirkpatrick. Imaginez comme les partisans se sentent.»

Le résultat fut le même qu’à l’habitude. Le quart Andy Dalton a tenté une passe du désespoir qui n’a finalement pas été captée, le faisant glisser à 3-12 en carrière contre les Steelers.

Les Steelers ont trouvé leur rythme grâce à Conner, qui est devenu le porteur de ballon régulier quand Bell a décidé de faire la grève. Conner a récolté plus de 100 verges au sol lors de ses deux dernières parties et ses deux touchés d’une verge, dimanche, lui ont permis de rejoindre deux joueurs des Steelers membres du Temple de la renommée du football.

Conner a inscrit sept touchés en six matchs, joignant Franco Harris (1976) et Jerome Bettis (2004) en tant que seuls porteurs des Steelers à avoir réussi l’exploit.

JuJu Smith-Schuster a réussi un attrapé spectaculaire, s’élevant au-dessus du demi de coin Darqueze Dennard, qui a mis la table pour le deuxième majeur de Conner.

Le receveur des Bengals Tyler Boyd a connu une bonne partie contre l’équipe de sa ville, saisissant des passes de touché de deux et 14 verges.

Le secondeur des locaux Vontaze Burfict a frappé Brown à la tête — il n’a pas été pénalisé sur la séquence — après un attrapé, obligeant le receveur des Steelers à quitter momentanément la rencontre pour quelques jeux. Burfict s’en est pris par la suite à un journaliste dans le vestiaire, après que celui-ci eut demandé à un de ses coéquipiers de commenter le coup à la tête de Brown.

«Un coup salaud», a reconnu Brown.

Articles récents du même sujet