Sports

Une première occasion pour Maltais de briller

La Presse canadienne - La Presse Canadienne

CALGARY — La Québécoise Valérie Maltais aura une première occasion de faire ses preuves en patinage de vitesse longue piste, alors qu’elle participera ce week-end aux Championnats canadiens des distances individuelles.

Maltais, de Saguenay, a pris part aux Jeux olympiques à trois occasions en patinage de vitesse courte piste et a remporté la médaille d’argent en relais 3000 mètres aux Jeux de Sotchi, en 2014. Âgée de 28 ans, Maltais a pris la décision de faire la transition vers le patinage longue piste en partie pour rejoindre son copain Jordan Belchos, qui fait partie de l’équipe de longue piste et qui s’entraîne donc à Calgary.

Les Championnats canadiens des distances individuelles servent à déterminer la composition de l’équipe canadienne qui participera aux Coupes du monde lors de la saison 2018-19. Les compétitions auront lieu du 20 au 23 octobre à l’Anneau olympique de Calgary.

Maltais se frottera notamment aux patineuses d’expérience Ivanie Blondin, d’Ottawa, Kaylin Irvine, de Calgary, et Keri Morrison, de Burlington, en Ontario, qui ont toutes déjà pris part à deux reprises aux Jeux olympiques.

La patineuse de Québec Béatrice Lamarche, qui a remporté cinq médailles en l’espace de trois ans aux Championnats du monde juniors de l’ISU, fait partie d’un talentueux groupe de plus jeunes patineuses qui chercheront à décrocher un poste à temps plein sur le circuit international senior.

Chez les hommes, le patineur de Calgary Ted-Jan Bloemen, médaillé des Jeux olympiques 2018 au 5000 m et au 10 000 m, sera accompagné de Gilmore Junio, de Calgary, Alex Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, Belchos, de Toronto, Ben Donnelly, d’Oshawa, en Ontario, Laurent Dubreuil, de Lévis, et Olivier Jean, de Lachenaie.

De jeunes patineurs en pleine ascension chercheront toutefois à mêler les cartes, à commencer par David La Rue, de Saint-Lambert, et Tyson Langelaar, de Winnipeg, qui se sont distingués aux Championnats du monde juniors 2018 de l’ISU.

Articles récents du même sujet