Sports

L'attaquant Jordin Tootoo accroche ses patins

La Presse canadienne - La Presse Canadienne

BRANDON, Man. — Jordin Tootoo, le premier Inuit à avoir joué dans la LNH, a annoncé qu’il prenait sa retraite après 13 saisons.

Tootoo a écrit une page d’histoire quand il a été sélectionné par les Predators de Nashville en quatrième ronde, 98e au total, lors du repêchage de 2001.

Il a disputé la majorité de sa carrière avec les Predators, mais a aussi porté les couleurs des Red Wings de Detroit, des Devils du New Jersey et des Blackhawks de Chicago. Il a joué un dernier match dans la LNH lors de la saison 2016-17, quand il a récolté deux buts et une aide en 50 rencontres avec les Blackhawks.

En 723 matchs de saison régulière dans la LNH, Tootoo a accumulé 65 buts, 96 aides et 1010 minutes de punition. Il a ajouté trois buts, sept aides et 65 minutes de punition en 42 rencontres de séries éliminatoires.

Âgé de 35 ans et originaire de Rankin Inlet, au Nunavut, Tootoo a annoncé sa décision à Brandon, au Manitoba, là où il est devenu un joueur étoile avec les Wheat Kings, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest.

«Quand je suis arrivé à Brandon en 1999, je ne me considérais pas un modèle pour les autochtones. Je n’étais qu’un joueur de hockey qui souhaitait à tout prix atteindre la LNH, a raconté Tootoo. Cette communauté m’a accueilli et a vu au-delà de mes origines, me jugeant seulement sur mes qualités de hockeyeur. C’est spécial et significatif de revenir ici pour annoncer que je prends ma retraite de la LNH.»

En 220 matchs avec les Wheat Kings, Tootoo a récolté 209 points, dont 93 buts, et 874 minutes de punition.

«Quand je pense à ma carrière dans le hockey et les portes que ce sport m’a ouvertes, je n’aurais jamais pensé me rendre aussi loin. Je suis heureux de tout ce que j’ai accompli, ce fut une belle aventure», a dit Tootoo.

Articles récents du même sujet