Sports

Nadal entend se montrer plus sélectif en 2019

Kamran Jebreili / The Associated Press Photo: Kamran Jebreili

BRISBANE, Australie — Rafael Nadal veut faire les choses différemment en 2019.

Nadal, no 2 mondial, se prépare à Brisbane à disputer son premier match en compétition depuis son abandon en demi-finales des Internationaux des États-Unis, en septembre dernier. Et il a trouvé certains points positifs à sa saison interrompue qu’il entend appliquer cette année.

«Je veux être compétitif chaque fois que je suis sur le terrain et continuer à me battre pour des choses qui me procurent de la satisfaction, pour des choses qui me motivent, a expliqué Nadal lors d’une conférence de presse, mardi, en marge du tournoi de Brisbane. Être compétitif toutes les semaines de compétition.»

Cela ne veut pas dire qu’il veut jouer chaque semaine, mais simplement qu’il va être beaucoup plus sélectif. Selon ses résultats de 2018 — il a participé à neuf tournois, a abandonné deux fois, mais a tout de même remporté cinq titres et compilé une fiche de 45-4 — l’Espagnol, âgé de 32 ans, a un taux de réussite exceptionnel quand il est en forme.

Donc, retrouver le premier rang mondial est beaucoup moins une priorité que d’ajouter à ses 17 titres majeurs.

«Je préfère être no 1 que no 2, et je préfère être no 2 que no 5. C’est évident, a-t-il ajouté. Mais mon objectif principal est de rester en santé, d’être heureux et d’essayer de jouer aussi longtemps que possible.»

Nadal doit affronter Jo-Wilfried Tsonga au deuxième tour à Brisbane, jeudi. Il a mentionné qu’il entend se présenter sur le terrain avec un sentiment positif, mais seulement s’il était en forme. Les Internationaux d’Australie se mettent en branle le 14 janvier.

«Après les chirurgies, je ne veux pas prendre de recul. Je veux aller de l’avant, a-t-il dit. Après tout ce que j’ai enduré l’année dernière en raison des blessures, je ne veux pas commettre l’erreur de jouer sans être à 100 pour cent.»

Une blessure au genou droit a contraint Nadal à abandonner lors de sa demi-finale aux Internationaux des États-Unis. Il a subi une opération à la cheville début novembre. Il a également manqué d’importantes portions des saisons précédentes à cause de blessures, mais il ne pense pas que son corps commence à le laisser tomber.

«Je crois vraiment qu’il me reste encore beaucoup à offrir dans ma carrière et je n’ai le sentiment que mes capacités physiques diminuent à chaque année.»

Il a souligné que les blessures «arrivent parfois.». Mais il est également clair qu’il ne veut pas endurer les mêmes maux comme il l’a fait la saison dernière.

«C’est mortel mentalement», a-t-il dit.

En conséquence, il prêtera encore plus attention à sa condition physique qu’avant. Et l’année 2018 lui servira de référence.

«J’ai remporté cinq des neuf tournois que j’ai disputés. C’était un bon niveau de tennis chaque fois que je me présentais sur le court. C’est donc une bonne nouvelle. J’ai beaucoup apprécié. J’ai réalisé des choses extraordinaires. Alors, oui, cette année a été difficile en ce qui concerne les blessures. Mais pour ce qui est de mon niveau de tennis, c’est une excellente année.»

Articles récents du même sujet