Sports

Nadal n’a donné aucune chance à Tiafoe

Nadal n’a donné aucune chance à Tiafoe
Photo: The Associated PressSpain's Rafael Nadal, right, is congratulated by United States' Frances Tiafoe after defeating him in their quarterfinal match at the Australian Open tennis championships in Melbourne, Australia, Tuesday, Jan. 22, 2019. (AP Photo/Kin Cheung)

MELBOURNE, Australie — Rafael Nadal se sent de nouveau en santé. Ce n’est peut-être pas une coïncidence s’il est de retour en demi-finale des Internationaux de tennis d’Australie.

Partout sur le terrain et puissant dans ses frappes, Nadal a gagné 20 de ses 23 premiers points au service et sauvé les deux balles de bris auxquelles il a fait face, chemin faisant vers une convaincante victoire de 6-3, 6-4, 6-2 contre l’Américain Frances Tiafoe mardi soir.

«Je me considère chanceux d’être où je suis après tout ce que j’ai affronté, a déclaré Nadal. Des situations qui n’ont pas été faciles.»

Il y a un an à Melbourne Park, Nadal avait dû abdiquer en quarts de finale à cause d’un problème à la jambe droite. Puis, il a vécu un scénario semblable en demi-finale des Internationaux des États-Unis en septembre à cause d’un genou droit qui le faisait souffrir. Finalement, il a subi une opération à la cheville droite pendant l’entre-saison.

Maintenant âgé de 32 ans, Nadal s’est qualifié pour sa 30e demi-finale à un tournoi du Grand Chelem et a privé Tiafoe d’une toute première en carrière, deux jours après avoir célébré son 21e anniversaire de naissance.

«Je savais qu’il allait jouer avec une intensité hors du commun. Je savais que la balle allait revenir avec vigueur que s’il me servait un coup droit, je n’y verrais que du feu, a décrit Tiafoe. Mais d’un point à l’autre, je n’ai jamais vu un joueur si concentré.»

Les deux ne s’étaient jamais affrontés auparavant, bien qu’ils s’étaient entraînés ensemble à Roland-Garros en 2014, à l’époque où Tiafoe était encore un joueur d’âge junior. Inscrit aux Internationaux d’Australie à titre de 39e joueur au classement de l’ATP, Tiafoe n’avait jamais franchi le troisième tour à un tournoi du Grand Chelem. Mais cette année, il a éliminé Kevin Anderson, deux fois finaliste à des tournois majeurs, et Grigor Dimitrov, 20e tête de série.

En route vers les quarts de finale, Tiafoe a attiré beaucoup d’attention grâce à son jeu et ses célébrations victorieuses inspirées de celles du basketteur LeBron James. Comme d’habitude, Tiafoe était agité et volubile sur le court de l’Aréna Rod-Laver mardi. Lorsqu’il ratait un coup, il se plaignait en lançant un «Oh, Frances!». S’il en réussissait un bon, il criait «Let’s go!»

Tout ça s’est interrompu soudainement contre Nadal, 17 fois vainqueur de tournois du Grand Chelem.

Dans chacun des trois sets, l’Américain du Maryland a été victime de bris dès sa première tentative au service. C’est tout ce dont avait besoin Nadal, compte tenu de la façon que l’Espagnol s’est comporté à son service.

Nadal, qui n’a pas encore perdu une seule manche depuis le début du tournoi, affrontera Stefanos Tsitsipas, 14e tête de série. Moins de 48 heures après avoir surpris le Suisse Roger Federer, Tsitsipas est devenu le premier joueur originaire de la Grèce à atteindre les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem, après avoir vaincu l’Espagnol Roberto Bautista Agut, 7-5, 4-6, 6-4, 7-6 (2) plus tôt mardi.

Il s’agira du troisième affrontement entre Nadal et Tsitsipas, et chaque fois, l’Espagnol l’a emporté en deux manches lors de finales, d’abord à Barcelone en avril 2018 puis à la Coupe Rogers, à Toronto, en août dernier.

«Ce sera intéressant, a déclaré Tsitsipas. Je me sens à l’aise avec mon jeu. Je pense que je peux faire quelque chose de bon contre lui.»

Questionné sur tous ces jeunes joueurs qui tentent de se hisser au sommet de la pyramide du tennis, Nadal a souri.

«Ils peuvent attendre un petit peu.»

Kvitova s’impose
Chez les dames, Petra Kvitova est de retour en demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis son triomphe contre Eugenie Bouchard en finale des Internationaux de Wimbledon en 2014 et une invasion à domicile qui a failli faire dérailler sa carrière.

Deux fois gagnante à Wimbledon, Kvitova a facilement vaincu la favorite locale Ash Barty 6-1, 6-4 et n’a pu retenir ses sanglots lorsqu’elle a déclaré qu’elle n’aurait jamais pensé revenir à l’Aréna Rod-Laver et y jouer.

Kvitova a raté l’édition 2017 du tournoi pour se remettre de ses blessures à la main gauche survenue lors de l’invasion de son domicile en République tchèque le mois précédent.

Sa meilleure prestation à un tournoi du Grand Chelem après sa blessure a été une participation aux quarts de finale des Internationaux des États-Unis en 2017.

Kvitova a gagné ses dix derniers matchs, incluant son triomphe au tournoi de Sydney où elle avait vaincu Barty en finale la semaine avant de se présenter à Melbourne.

En demi-finale, Kvitova affrontera Danielle Collins, une Américaine de 25 ans, qui a défait Anastasia Pavlyuchenkova 2-6, 7-5, 6-1.