Sports

Le match Coyotes-Canadien en cinq moments

Le match Coyotes-Canadien en cinq moments
Photo by: La Presse canadienneArizona Coyotes goaltender Calvin Pickard (30) makes a save on Montreal Canadiens left wing Charles Hudon (54) during second period NHL hockey action in Montreal, Wednesday, Jan. 23, 2019. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Coyotes de l’Arizona et le Canadien de Montréal, mercredi, au Centre Bell.

Le réveil de l’avantage numérique
Le Canadien avait profité de seulement deux de ses 27 dernières occasions en avantage numérique. Claude Julien avait mis l’accent sur cet aspect lors de l’entraînement de l’équipe mardi et le travail a visiblement porté fruit. Pendant que Mario Kempe était au banc des punitions, le Tricolore a ouvert le pointage après 9:29 de jeu. Le tir de la ligne bleue de Shea Weber a dévié sur un rival et a rebondi contre la bande derrière le filet des Coyotes, avant de revenir devant. Une mêlée a éclaté devant le filet de Calvin Pickard et Tomas Tatar a éventuellement récupéré le disque, puis l’a remis à sa droite à Jonathan Drouin, qui a pu tirer dans une cage béante.

Pickard garde le fort
Le Canadien a connu une séquence du tonnerre lors de la cinquième minute de jeu de la deuxième période. Tomas Tatar a d’abord raté la cible après un bel échange avec Max Domi, puis Calvin Pickard a frustré Joel Armia en stoppant son tir avec son épaule gauche. Armia a récupéré le disque dans le coin et a rejoint Charles Hudon de l’autre côté, mais Hudon a raté la cible. Armia a ensuite mis la table pour Victor Mete, mais Pickard a réussi un arrêt spectaculaire aux dépens du défenseur en étirant la jambière gauche.

Armia s’éclate
Joel Armia a continué de briller pendant une infériorité numérique et est passé bien près de creuser l’écart à 9:48 du deuxième vingt. Le Finlandais a volé le disque au défenseur Alex Goligoski puis a contourné Conor Garland pour se présenter seul devant le gardien Calvin Pickard. Armia a tenté de glisser le disque entre les jambières du gardien, mais Pickard a réussi à refermer l’ouverture à temps.

Une décision étrange
Les Coyotes ont finalement créé l’égalité avec 1:32 à faire à la deuxième période pendant un avantage numérique. Le bâton de Shea Weber s’est brisé et Artturi Lehkonen lui a remis le sien. La présence du quatuor du Tricolore s’est étirée et Lehkonen a pris l’étrange décision de quitter sa position pour retraiter au banc et céder sa place à un coéquipier équipé d’un bâton même si les Coyotes étaient toujours en possession du disque dans le territoire adverse. Les visiteurs ont profité de l’espace supplémentaire pour y aller d’un bel échange. Le disque est passé de Clayton Keller à Nick Cousins, puis à Conor Garland, qui a complété en tirant dans un filet ouvert.

Reilly fait la différence
Mike Reilly a porté le score au compte final à 4:48 au troisième vingt. Jeff Petry a bien manoeuvré en zone adverse avant de refiler à la pointe à Reilly, qui a mérité son troisième but de la saison, à l’aide d’un tir frappé. À 16:21, Alex Galchenyuk a paru créer l’impasse, mais les officiels ont décrété qu’il y avait eu un hors-jeu. Le Canadien peut donc amorcer la pause du match des étoiles sur une bonne note, sur une lancée de cinq gains en six matches.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *