Sports
18:59 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 18:59 temps de lecture: 4 minutes

Report des Jeux olympiques de Tokyo: les athlètes canadiens soulagés

Report des Jeux olympiques de Tokyo: les athlètes canadiens soulagés
Photo: Gracieuseté – Natation artistique CanadaJacqueline Simoneau

Plusieurs athlètes canadiens ont poussé un soupir de soulagement mardi, à la suite de l’annonce du Comité international olympique (CIO) du report des Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

«C’est un gros soulagement pour la plupart des athlètes. On a la chance de bien s’isoler pour prendre soin de notre santé physique et mentale, et d’avoir une bonne préparation pour les Jeux olympiques afin d’être top shape l’été prochain», souligne la nageuse Jacqueline Simoneau.

De son côté, le coureur en fauteuil roulant, Brent Lakatos, prend la nouvelle avec pragmatisme.

«C’est dommage parce que tous les athlètes s’entraînaient pour cela depuis quatre ans. Mais on comprend qu’il y a des choses plus importantes en ce moment. Ce n’est pas juste nous qui sommes affectés, mais tout le monde. Au moins, ils ont reporté les Jeux dans un an et non dans deux ans», affirme-t-il.

L’annonce du CIO a été faite deux jours après que le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC) aient décidé de ne pas envoyer leurs athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo si ceux-ci n’étaient pas repoussés à une date ultérieure à juillet 2020.

Déjà, la plupart des athlètes canadiens avaient accueilli la décision avec un mélange d’émotions.

«J’étais déchirée en pensant à tout le travail que j’ai investi depuis les derniers Jeux de Rio, a admis Jacqueline Simoneau. Puis en continuant de lire son message, j’ai compris que c’était plus gros que nous, les athlètes, que c’était une affaire de santé publique», avait précédemment confié Mme Simoneau lors d’une entrevue avec La Presse canadienne.

Tournés vers le futur

Maintenant qu’ils savent que les jeux auront lieu dans un an, les athlètes peuvent désormais se tourner vers l’avenir.

«Mon plan d’entraînement a été révisé 1000 fois à cause de la pandémie en ce moment. Dans les prochaines semaines, jusqu’à la fin de l’isolement, je m’entraîne chez moi. Je fais des exercices de cardio. Je continue de m’entraîner sans la pression des JO. Au cours des prochains mois, on ne sait pas à quoi ça va ressembler. On attend une décision du Comité olympique international pour voir c’est quand les dates olympiques», souligne la nageuse.

«J’ai arrêté mes entraînements. Je vais prendre deux semaines off. J’ai une petite blessure à l’un de mes poignets que je veux guérir. Avec tout ce qui arrive, je suis content de prendre une petite pause pour relaxer. Mais je veux continuer. J’ai des marathons à l’automne, c’est ce que je vise maintenant avant l’année prochaine», assure pour sa part M. Lakatos.

Un peu plus tôt mardi le COC et le CPC ont remercié le président Thomas Bach, le premier ministre japonais Abe Shinzo et le comité d’organisation de Tokyo 2020 pour avoir pris cette décision et «respecté son engagement de protéger la santé et la sécurité des athlètes et de la communauté mondiale.»

«Par ce report, le CIO offre aux athlètes de partout dans le monde qui espéraient toujours se qualifier pour Tokyo la clarté dont ils ont besoin pour leur avenir immédiat. Cela nous permet aussi de tous nous concentrer sur notre santé et notre bien-être collectif et nous respecterons toutes les mesures nécessaires pour limiter la propagation de la COVID-19», ont indiqué par communiqué les comités.

Avec la collaboration de Frédéric Lacroix-Couture


Tout ce que vous devez savoir sur le coronavirus: abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir tous les soirs, les nouvelles les plus importantes de la journée sur le sujet.

Articles similaires