Sports
13:39 25 juillet 2015 | mise à jour le: 25 juillet 2015 à 14:55 Temps de lecture: 3 minutes

Soccer: le Canada affrontera le Belize

Soccer: le Canada affrontera le Belize
Photo: Dmitry Lovetsky / The Associated PressFIFA President Sepp Blatter speaks during the preliminary draw for the 2018 soccer World Cup in Konstantin Palace in St. Petersburg, Russia, Saturday, July 25, 2015. (AP Photo/Dmitry Lovetsky

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie – Le Canada affrontera le Belize lors de la prochaine ronde de qualifications en vue de la Coupe du monde de soccer de 2018.

Le prochain adversaire du Canada a été déterminé dans le cadre du tirage préliminaire de la FIFA tenu samedi à Saint-Pétersbourg, en présence du président de la FIFA, Sepp Blatter, et du président russe Vladimir Poutine.

Le premier des deux matchs aller-retour sera présenté le vendredi 4 septembre, au BMO Field de Toronto. Le second sera disputé le mardi 8 septembre, au Belize.

«Nous pouvons dire que le Belize est une équipe qui a réalisé des progrès positifs et réguliers, a affirmé l’entraîneur-chef Benito Floro.

«C’est bon pour nous puisqu’il ne sera pas facile de traverser cette ronde éliminatoire. Nous devons nous concentrer sur ces deux premiers matchs avec beaucoup d’intensité.»

Le Canada, classé 103e au monde, affiche un dossier à vie de 2-0 contre le Belize, après avoir remporté une ronde de qualifications pour la Coupe du monde par un score combiné de 8-0, en 2004. Les deux rencontres avaient été jouées à Kingston parce que le Belize n’avait pas un stade adéquat à l’époque.

Le Canada a accédé au troisième tour des qualifications de la CONCACAF après avoir battu la Dominique, détentrice du 174e rang mondial, par un score combiné de 6-0, en juin dernier.

Douze équipes participeront au troisième tour des qualifications, et les six équipes gagnantes passeront au quatrième tour. Elles rejoindront alors les six pays les mieux classés, soit le Costa Rica, le Mexique, les États-Unis, le Honduras, le Panama ainsi que Trinité-et-Tobago.

Si le Canada vient à bout du Belize, il fera partie du groupe A avec le Mexique, le Honduras, et soit le Curaçao ou le Salvador, et les rencontres s’étendront de novembre 2015 à septembre 2016.

«Je crois que toutes les équipes du groupe où nous nous retrouverons si nous battons le Belize ont un niveau semblable, estime Floro.

«Il est vrai que le Mexique a une longueur d’avance sur tout le reste. Nous devons toutefois faire confiance à nos joueurs parce que l’histoire a démontré qu’il est possible de passer en ronde finale de qualification.»

Le Honduras avait humilié le Canada lors des qualifications en vue de la Coupe du monde de 2014, l’emportant par un score de 8-1 lors d’un match disputé à San Pedro Sula.

Le Canada affiche un piètre dossier cumulatif de 3-16-7 contre le Mexique, et à peine meilleur contre le Honduras (6-10-5). Il présente cependant une fiche positive de 7-4-3 contre le Salvador.

Les deux meilleures équipes de chaque groupe accéderont à la ronde finale de qualification à six équipes de la région CONCACAF. Les trois meilleures formations de ce groupe de six se qualifieront pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 tandis que l’équipe de quatrième rang disputera un barrage intercontinental aller-retour contre une équipe de l’Asie.

«Bien sûr, notre concentration portera uniquement sur le Belize pour l’instant puisque si nous ne les battons pas, nous n’avons pas à penser aux groupes, a rappelé Floro.

«Pour nous, cela est très important et nous ne devons pas en douter.»

La Coupe du monde de 2018 se déroulera en Russie, du 14 juin au 15 juillet.

Articles similaires