Sports

Entente à l'amiable dans le dossier Mike Richards

FILE - This is an Oct. 28, 2014, file photo showing Los Angeles Kings' Mike Richards during the first period of an NHL hockey game against the Philadelphia Flyers in Philadelphia. A former Philadelphia Flyers captain and two-time Stanley Cup champion with the Los Angeles Kings, Richards was charged with possession of a controlled substance in Canada in August. (AP Photo/Chris Szagola, File) Photo: Chris Szagola / The Associated Press

NEW YORK, États-Unis – La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la LNH ont trouvé un terrain d’entente dans le dossier Mike Richards.

L’AJLNH a indiqué vendredi que les deux parties avaient signé une entente à l’amiable sur l’annulation du contrat de l’attaquant Mike Richards avec les Kings de Los Angeles. Le syndicat avait déposé un grief le 10 août dernier pour contester la manoeuvre.

Richards, qui est accusé de possession d’une substance réglementée, devient donc joueur autonome sans compensation.

Les Kings ont indiqué par le biais d’un communiqué que les conditions étaient «raisonnables pour toutes les parties».

Richards devait encore écouler cinq saisons à son contrat et toucher 22 millions $ US. Son salaire ne comptera plus sur la masse salariale des Kings, mais 1,32 million $ apparaîtra dans le calcul de la masse salariale comme pénalité pour vraisemblablement les cinq prochaines saisons. Un montant plus faible sera calculé ensuite pour le reste de la période de l’entente à l’amiable.

Le hockeyeur originaire de Kenora, en Ontario, avait été arrêté puis libéré le 17 juin après que le détachement de la GRC d’Emerson, au Manitoba, eut reçu l’information selon laquelle des agents de l’Agence des services frontaliers du Canada, au port d’entrée Emerson, avaient intercepté Richards en possession d’une substance réglementée.

Articles récents du même sujet