Sports

Josée Bélanger va rejoindre les États-Unis

Invitée de l’émission On Jase Soccer, en partenariat avec Métro, l’internationale canadienne Josée Bélanger révèle qu’elle quitte le club suédois du FC Rosengard pour rejoindre la NWSL aux États-Unis, la meilleure division nord-américaine.

«J’ai décidé de ne pas retourner en Europe car cela impliquerait trop de voyages. Performer à la fois en club et en sélection, avec le décalage horaire pour les rassemblements à Vancouver, risquait d’être difficile», explique celle qui vient d’être élue joueuse québécoise par excellence.

«J’ai réalisé mon rêve de jeune fille»

2015 aura été une année quasi-parfaite pour Josée Bélanger. De retour en sélection après trois années d’absence, elle a participé, à 29 ans, à sa première Coupe du monde. Un moment unique, très attendu après son forfait, pour cause de blessure, à l’édition de 2011.

CM: Le Canada passe en quarts de finale
Josée Bélanger (à droite). Darryl Dyck / La Presse canadienne

«J’ai atteint mon objectif, mon rêve de jeune fille, confirme-t-elle. Avoir vécu ce rêve au Canada, c’est encore plus mémorable. Pour être honnête, revenir, je n’y croyais plus. Les conditions dans le passé n’étaient pas nécessairement optimales avec l’ancien staff, l’entraîneur et l’équipe médicale. J’avais saisi une opportunité d’emploi, je continuais à jouer pour le plaisir, mais je ne pensais pas revenir au plus haut niveau.»

Elle vise l’or aux JO 2016 avant la retraite

Alors que le Canada participera au tournoi de qualification olympique qui se déroulera au Texas du 10 au 21 février, l’attaquante internationale se montre ambitieuse.

«On veut aller chercher cette médaille d’or (lors des Jeux de Rio cet été) et monter sur le podium, clame la joueuse aux 39 sélections. C’est quelque chose qui peut-être réalisable, sachant les progrès que l’on a faits ces dernières années.»

Cette compétition pourrait être la dernière de Josée Bélanger, qui pourrait ensuite annoncer sa retraite sportive pour des raisons familiales.

Dans ce deuxième épisode de On Jase Soccer, la Québécoise revient également sur ses performances lors du dernier Mondial, évoque l’arrêt de la W-League, mais également son désir de jouer pour une éventuelle section féminine de l’Impact de Montréal.

Articles récents du même sujet