Actualités

19M$ pour recharger 30 bus électriques

19M$ pour recharger 30 bus électriques
Photo: STM

La Société de transport de Montréal (STM) investira 19M$ pour rénover le garage Stinson afin qu’il puisse recevoir des bus électriques,

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé mercredi cet investissement qui permettra à la STM d’acquérir les infrastructures de recharge. Celles-ci alimenteront les 30 bus électrique qui ont été commandés cet été et qui doivent être livrés en 2020.

Ces 30 bus, commandés à la firme manitobaine New Flyer, seront entretenus et rechargés au garage Stinson. Ils disposent d’une technologie de recharge lente. Leur autonomie est de 200 kilomètres. Ils devront donc retourner au garage tous les soirs. Ils ont coûté près de 30M$, un montant financé en majorité par le gouvernement provincial.

Actuellement, la STM teste trois bus de Novabus à recharge rapide sur la ligne 36-Monk. Les piles d ces bus sont rechargées sur des bornes situées en bout de ligne, dans le parc Angrignon et dans le centre-ville.

Pour la nouvelle commande, la STM a préféré acquérir des bus à recharge lente puisqu’ils pourront être répartis sur l’ensemble de son réseau réseau de la STM, puisqu’ils ne dépendent pas de bornes de recharges installées dans les rues comme sur la ligne 36-Monk.

D’ici 2023, la STM compte n’acheter que des bus électriques hybrides. Le Centre de transport Saint-Laurent, Saint-Michel et LaSalle accueilleront aussi des infrastructures de recharge lente ou rapide pour d’autres bus électriques. La STM compte mettre en circulation 40 bus électriques d’ici 2023.