Actualités

Décathlon prend possession de l’ancienne usine Mabe

Le recrutement est en marche chez Décathlon Canada pour combler plusieurs postes qui seront créés dans la prochaine année, avec l’ouverture du centre de distribution, mais aussi de plusieurs succursales. Archives Métro Photo: (Photo: Métro Média – Archives)

La chaîne sportive Décathlon s’installe dans l’ancienne usine Mabe. La filière canadienne du géant français a choisi ce secteur près des transports pour y établir son centre de distribution.

«Nous cherchions un endroit près du port», explique Tristan Vendé, chargé de communications chez Décathlon Canada. L’immense bâtiment situé sur la  rue Dickson, à l’angle Notre-Dame sera habité par ce nouveau locataire, cette année.

Une trentaine d’emplois seront créés à l’ouverture de l’entrepôt, où seront aussi installés leurs bureaux de commerce en ligne. Le magasin d’articles de sport emploie présentement environ 200 personnes.

Le Flambeau a été en mesure de confirmer l’annonce faite par Est Média Montréal, la semaine dernière. Le centre de distribution alimentera le magasin de Brossard, première succursale de la bannière, ainsi que les autres points de vente qui ouvriront.

Le deuxième Décathlon sera inauguré en avril dans la ville de Boisbriand. Suivra en septembre une première succursale montréalaise au Centre Eaton, dans le centre-ville, puis à Québec, dans le quartier Sainte-Foy, à côté du IKÉA. Finalement, un magasin ouvrira à Ottawa, en Ontario.

«Ottawa va être le premier client en Ontario et dans les deux prochaines années on va se concentrer sur ces deux provinces.»

— Tristan Vendé, Décathlon Canada

À la fin de 2019, avec l’ouverture de ces quatre points de service, Décathlon Canada aura créé entre 800 et 1000 emplois.

Accès au sport
L’entreprise française compte plus de 1400 magasins dans le monde. À 43 ans, elle conçoit ses propres produits depuis une vingtaine d’années. «Le sens de l’entreprise est de rendre le sport accessible au plus grand nombre», soutient M. Vendé. Pour ce faire, Décathlon mise sur une faible marge de profit et des gros volumes.

« Mes concurrents sont le canapé, la télévision, l’obésité et la dépression. Ce qui m’intéresse c’est que les gens retrouvent le plaisir de refaire de l’activité physique.»

— Tristan Vendé, Décathlon Canada

«On veut aller chercher des gens qui aujourd’hui n’ont pas les moyens d’entrer dans une boutique de sport», explique le communicateur. Contrairement à ailleurs sur la planète, Décathlon a choisi d’offrir au Canada seulement ses propres produits, considérant que plusieurs enseignes vendent déjà les grandes marques.

Tristan Vendé parle d’accessibilité par le prix, mais aussi par une mentalité qui promeut d’abord l’activité physique et non la performance ou la compétition. Lui-même entraîneur de ski, il dénonce le complexe de performance dans le sport. Sans pression, il encourage plutôt les gens à avoir du plaisir.

 

Articles récents du même sujet