Actualités

La voiture d’une résidente de Cartierville coincée pendant dix jours par un amas de neige glacé

La voiture d’une résidente de Cartierville coincée pendant dix jours par un amas de neige glacé
Photo: Collaboration spécialeLa voiture de Mme Darveau est bloquée derrière un amas de neige glacée pour dix jours.

Au retour d’une semaine de vacances, Danièle Darveau, une résidente de Cartierville, a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture bloquée sur son entrée de garage par un banc de neige glacé, impossible à franchir ou à casser.

Le banc de neige s’est formé après le passage des engins de l’arrondissement qui ont dégagé la neige sur la rue. Celui-ci étant situé sur la voie publique, elle a considéré que c’était de la responsabilité de l’arrondissement de dégager son entrée.

«J’ai appelé le 311 le 7 février. On m’avait assuré que ma demande serait traitée dans les 48 heures, sans résultat», déplore-t-elle.

Elle a ensuite interpellé la mairesse Émilie Thuillier qui l’a informé qu’elle communiquerait avec le directeur des travaux publics de l’arrondissement.

La nouvelle tempête nécessitant un déneigement, l’entrée de garage Mme Darveau devrait être dégagée au moment du chargement de la neige a promis la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

Même si sa voiture demeure coincée durant 10 jours, Mme Darveau souligne qu’elle ne fait pas ses démarches uniquement pour son cas personnel.

«Nous avons une autre voiture heureusement, mais d’autres personnes peuvent se retrouver coincées de cette manière sans possibilité de faire leurs courses ou aller au travail. Cette année, nous avons un hiver terrible, les bancs de neige gèlent et cela est très perturbant pour tout le monde», relève-t-elle.

Les bancs de neige glacés bloquent des entrées de garages un peu partout dans le quartier.

La mairesse reconnaît que la saison est particulièrement rude. Elle a donné quelques informations concernant le déneigement durant le conseil d’arrondissement du 11 février.

«Nous avons une politique de déneigement de la Ville de Montréal, mais je crois que nous avons plutôt besoin d’une politique de déglaçage», a-t-elle déclaré.

Elle a fait mention des effets des changements climatiques sur la gestion des trottoirs et des routes durant l’hiver.

«Dans la dernière semaine, il y a eu sept épandages d’abrasifs sur les trottoirs. Depuis le début de l’hiver, il y en a eu 27. À titre de comparaison, il y en avait eu 15 pour tout l’hiver 2017-2018», a-t-elle observé.

Situation nouvelle?
Toutefois, la question posée par Mme Darveau demeure pertinente et va plus loin qu’une histoire déneigement.

Si tout le monde sait qu’il est facile d’enlever un banc de neige même relativement dur, la baisse rapide des températures cette année, fait que les bancs de neige gèlent tout de suite et constituent alors des monticules de glace très durs à enlever.

L’arrondissement soutient qu’il n’y a pas de procédure particulière pour dégager les entrées des garages dans ce genre de situation.

«Un chargement de neige est prévu jeudi matin, une fois que la neige aura fini de tomber et qu’un avis d’interdiction de stationner d’au moins quatre heures aura été donné aux automobilistes au moyen de pancartes. Si la quantité de neige dépasse les 30 cm, nos équipes vont s’attarder à enlever la neige, tant dans la rue que sur les trottoirs, pour ne pas ralentir le chargement. Dans le cas contraire, elles vont tout retirer, et la neige et la glace», a-t-on expliqué.

Il n’y a que dans une situation d’urgence, quand la vie ou santé d’une personne est en jeu que l’arrondissement peut dépêcher une équipe afin de déglacer l’entrée d’un édifice ou d’un immeuble.

«Mais il s’agit d’une situation d’exception à évaluer avec les services d’urgence: pompiers, ambulanciers, policiers», précise-t-on.

Autant prévenir les citoyens: il faut enlever les bancs de neige devant leur entrée avant qu’ils ne deviennent durs comme de la pierre. L’hiver n’a pas encore dit son dernier mot.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *