Actualités

Fonds d’inclusion pour des logements abordables dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Fonds d’inclusion pour des logements abordables dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve
Photo: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Un premier projet immobilier dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve de petite envergure devra contribuer au fonds monétaire en vertu de la nouvelle Politique locale d’inclusion de logements sociaux et abordables.

C’est le projet L’Élysée, sur la rue Sherbrooke, qui initie cette nouvelle politique. Le futur bâtiment de 39 logements, avec un espace commercial au rez-de-chaussée, marque un tournant pour l’arrondissement qui ne pouvait pas, dans le passé, négocier l’intégration de logements abordables en deçà de 150 unités.

« Notre politique nous permet de pouvoir négocier avec des projets de plus petites envergures et d’aller chercher des contributions financières.»

— Laurence Lavigne-Lalonde, conseillère du district Maisonneuve-Longue-Pointe

Cependant, cette nouvelle construction ne contiendra pas en elle-même des logements sociaux. Sa contribution sera financière sera mis dans le fonds monétaire d’inclusion. «C’est une contribution financière équivalente à huit logements», a expliqué la conseillère.

Lorsque le fonds sera plus garni, il sera alors possible pour les élus d’organiser la construction de logements sociaux et inclusifs. L’arrondissement compte utiliser le fonds pour le projet de l’église Saint-Victor, à Tétreaultville, afin d’y construire des logements abordables.

 

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Richard R.

    Une église est rarement une bonne place à convertir pour avoir des logements .. ça coûte très $$$ et est souvent cousus de problèmes.

  • Vincenzo Cammisano

    Tres bien dit formidable.