Actualités

Alexandre Barrette, fidèle à lui-même à l’Entrepôt

Alexandre Barrette, fidèle à lui-même à l’Entrepôt
Photo: Gracieuseté – Jocelyn Michel

Après deux one-man-show à succès, l’humoriste Alexandre Barrette revient à la charge avec son tout nouveau spectacle solo Semi-croquant, qui sera présenté à la salle de l’Entrepôt de Lachine, vendredi prochain. Avec des textes un peu plus crus, il opte pour un style beaucoup plus fidèle à lui-même.

Semi-croquant prend tout son sens en jouant sur l’aspect paradoxal de son auteur. «Je suis dans les différents extrêmes. J’ai beaucoup d’empathie, mais je peux tout autant être très baveux. C’est le show le plus fidèle à ce que je suis dans la vraie vie», partage M. Barrette.

Un peu moins anecdotique, le spectacle prendra davantage la forme du stand-up classique, abordant différents sujets et amenant des prises de position. Sans tomber dans la vulgarité, l’humoriste avoue qu’il y aura un ou deux numéros un peu plus croustillants pour le plaisir des spectateurs.

Il a d’ailleurs fait une trentaine de rodages pour tester son matériel et s’assurer de conserver uniquement les gags les plus efficaces. «Le but premier c’est de faire rire. Si le public ne rit pas, je ne les garde pas», révèle-t-il.

Trois premières médiatiques ont été complétées, dont la première au Bordel Comédie Club le 25 février, et pour lui, le résultat était plus que satisfaisant. Le trentenaire entame donc sa tournée avec confiance.

L’humour avant tout

Cumulant les succès télévisés, tels que Atomes crochus et Taxi payant, Alexandre Barrette ne mélange pas les choses. Pour lui, ce sont des expériences professionnelles à travers lesquelles il a eu beaucoup de plaisir, mais qui restent indépendantes de sa réelle vocation.

«Je verrais ça comme quelqu’un qui est policier, mais qui, le mardi soir, irait coacher l’équipe de soccer de son garçon. Ce sont deux choses différentes. J’ai eu du gros fun à faire de la télé, mais ça n’a rien à voir avec l’humour. Monter sur scène, c’est ce que je veux faire depuis le début», explique-t-il.

Pouvant aujourd’hui s’investir à cent pour cent dans l’écriture, l’artiste s’inspire de ce qui le fait rire au quotidien pour monter ses numéros. Lui qui aime l’autodérision se permet moins de censure et plus de jokes salées. Il note que c’est un privilège que les gens viennent le voir performer et qu’il ne cessera pas de sitôt d’être un pourvoyeur du rire.

Le 15 mars, 20h, à l’Entrepôt (2901, boulevard Saint-Joseph). Billets en vente à la Maison du brasseur, au Bureau Accès Montréal de l’arrondissement, aux bibliothèques de Lachine ou à tuxedobillet.com.

Parcours

Graduant à l’École nationale de l’humour en 2002, Alexandre Barrette a toujours eu ce désir de transmettre le rire, qui est un des grands plaisirs de la vie. Il a fait ses premières chroniques à la radio dans la même année et a ensuite cumulé les présences télévisées ainsi que sur scène.

C’est en 2012 qu’il présente son tout premier one-man-show intitulé Alexandre Barrette…et personne d’autre!, qui a été présenté à plus de 100 000 spectateurs.

En 2016, son deuxième spectacle solo Imparfait a connu un aussi grand succès avec 100 000 billets vendus et plus de 200 représentations.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *