Actualités
11:57 2 avril 2019 | mise à jour le: 2 avril 2019 à 15:10

L’opposition demande que le métro soit ouvert toute la nuit les fins de semaine cet été

L’opposition demande que le métro soit ouvert toute la nuit les fins de semaine cet été
Photo: Josie Desmarais | MétroLa station de métro Berri-UQAM est particulièrement congestionnée aux heures de pointe.

Le parti Ensemble Montréal demande que le réseau du métro soit ouvert toute la nuit pendant 13 fins de semaine, entre le Grand Prix et la fête du Travail, afin de faciliter les déplacements des festivaliers et des travailleurs nocturnes cet été. La Société de transport de Montréal (STM) rejette cette idée.

L’opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal a dévoilé mardi une motion qui sera débattue pendant le prochaine séance du conseil municipal, qui aura lieu le 15 avril. Concrètement, Ensemble Montréal demande à la STM de faire rouler son métro toute la nuit le vendredi et le samedi pendant un peu plus de trois mois du début du mois de juin à la fin de semaine précédant la fête du Travail, qui aura lieu le lundi 2 septembre. Une période pendant laquelle se déroulent dans la métropole plus d’une vingtaine de festivals chaque été.

«Si les gens ont accès au transport en commun la nuit, ils ont plus de chances de laisser leur voiture à la maison, donc ça va augmenter leur sécurité», a fait valoir mardi en conférence de presse le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent et porte-parole en matière de transport pour Ensemble Montréal, Alan DeSousa. 

«C’est durant le weekend que les gens consomment le plus d’alcool la nuit», a renchéri le conseiller du district de Bois-de-Liesse et porte-parole de l’opposition en matière d’itinérance et de jeunesse, Benoit Langevin. 

L’opposition officielle n’a pas été  en mesure de chiffrer les coûts qui seraient associés à un tel «projet pilote», mais M. DeSousa a affirmé que les bénéfices «seraient bien plus grands» que les dépenses associées à celui-ci. La motion propose d’ailleurs que la STM publie «une étude d’impacts» au terme de ce projet pilote afin d’en valider les impacts «sur la mobilité des Montréalais».

«Nous croyons que le potentiel économique est grand», a affirmé l’élu, ajoutant qu’une telle décision pourrait inciter plus de résidants des quartiers excentrés à se rendre aux nombreux festivals montréalais en été en facilitant leur retour à la maison.

«L’opposition officielle nous amène encore une proposition sans la chiffrer […] Je questionne vraiment la rigueur et le professionnalisme de l’opposition.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal 

Refus
La demande de l’opposition a essuyé un refus de la part de la STM mardi.

«La STM ne compte pas donner suite à une telle demande, puisque cette mesure serait extrêmement complexe à mettre en place. Le métro est très rarement en service toute la nuit, puisque les quelques heures de fermeture, chaque nuit, sont essentielles pour permettre l’entretien du réseau et la réalisation de plus d’une centaine de chantiers dans les stations et les tunnels», a indiqué à Métro le conseiller aux affaires publiques de la société de transport, Philippe Déry. 

Actuellement, les lignes de métro sont ouvertes toutes la nuit deux fois par année, soit pour le Jour de l’an et la Nuit blanche. La demande de l’opposition impliquerait néanmoins que l’entretien de ce réseau souterrain soit suspendu pendant deux journées consécutives, une possibilité que rejette la STM.

Dans sa motion, Ensemble Montréal fait entre autres référence aux villes de Londres, de Berlin et d’Hambourg, qui gardent ouvertes toute la nuit certaines de leurs lignes de métro la fin de semaine.

«Précisons que contrairement à d’autres métros du monde, le réseau de Montréal ne comprend pas des doubles voies qui permettraient d’offrir le service tout en en faisant l’entretien», a noté M. Déry.

 

 

 

Articles similaires