Actualités

L’or aux jeunes du Collège Sainte-Anne pour la création d’un objet de survie

Parmi les 28 équipes participant à la première édition québécoise de l’Odyssée de l’Objet, l’équipe du Collège Sainte-Anne a remporté l’or par la conception de son objet de survie, Le Cardio-pelleto. Photo: Gracieuseté

Des élèves du Collège Sainte-Anne ont remporté la médaille d’or lors de la première édition québécoise de l’Odyssée de l’Objet, en présentant leur projet réalisé sur le thème de la survie.

De sa conception à sa programmation, l’équipe du collège a investi près de 70 heures de travail pour mettre sur pied le Cardio-pelleto, qui a terminé en première position au concours du 4 avril.

L’appareil électronique, qui s’accroche à une pelle, permet de surveiller le rythme cardiaque de son usager grâce à un capteur installé dans une mitaine ou un gant et d’un système de communication par Bluetooth.

«Nous sommes très fiers de nos jeunes, car c’était un vrai travail d’équipe. Ils ont été à l’écoute l’un de l’autre et ont réalisé le projet de A à Z», souligne le technicien en travaux pratiques et technologiques du Collège Sainte-Anne, Pierre Guiot-Guillain.

Les élèves ont bénéficié du support de M. Guiot-Guillain lors de la réalisation physique de leur objet de survie, ainsi que de l’assistance de leur enseignante Cynthia Wilson et du designer industriel Marcelo Dos Santos.

Un document devait également être rédigé, expliquant les différentes étapes de la conception, les matériaux utilisés et l’impact que ceux-ci pourraient avoir sur l’environnement. Le tout s’est conclu par un «pitch de vente» devant le jury.

M. Guiot-Guillain ajoute que l’expérience était enrichissante et que le collège sera prêt à relever le défi de nouveau lors d’une prochaine édition de l’Odyssée de l’Objet.

Concours d’origine belge

L’Odyssée de l’Objet est un concours organisé en Belgique depuis 2002. La coordination de cette première édition en territoire québécois a été confiée au Réseau Technoscience par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Les écoles secondaires de la province ont reçu le défi, en octobre, de mettre à profit leurs compétences d’imagination et de conception d’un objet de survie, en équipe de cinq à sept élèves. Un designer industriel membre de l’Association des designers industriels du Québec était assigné à chaque établissement participant.

Au total, 164 jeunes se sont réunis pour présenter leurs projets devant un jury, au Taz Skatepark de Montréal.

Les concepteurs du Cardio-pelleto

  • Alexandru Boiangiu
  • Sarah Gherina
  • Peter Hagège
  • Nayla Rose Loutfi
  • Amélie Lupien
  • Éliane Malette
  • Emmanuela Mecca

Articles récents du même sujet