Actualités
15:04 25 avril 2019 | mise à jour le: 25 avril 2019 à 15:04 temps de lecture: 3 minutes

Des survivantes du cancer du sein recrutent de nouvelles équipières

Des survivantes du cancer du sein recrutent de nouvelles équipières
Photo: Gracieuseté

Les pagayeuses de bateau-dragon de Two Abreast/Côte-à-côte, toutes survivantes du cancer du sein, recrutent de nouvelles équipières pour le début de la saison, qui se tiendra dès la première semaine de mai.

Dès l’ouverture officielle du canal de Lachine, le bateau sera remis à l’eau et les équipières de Côte-à-côte s’entraineront ensemble, à raison de deux fois par semaine, pour pratiquer leur sport nautique jusqu’à la dernière course de septembre.

«L’équipe a déjà 20 ans d’âge, indique Sophie Chauvin, membre de l’organisation depuis cinq ans. Tout le monde vieillit et certaines dames ne sont plus à l’âge de pagayer. On a besoin de sang jeune.»

Une fois la période estivale terminée les embarcations seront entreposées pour l’hiver et le mois d’octobre marquera le début de la saison intérieure. Les séances de pagayage se poursuivront alors en circuit artificiel, dans de grands bacs simulant le mouvement sur l’eau. En se gardant active douze mois par année, l’équipe s’assure de ne pas perde la main.

Vivre après la maladie

L’engagement de Côte-à-côte est de permettre aux survivantes de trouver les moyens pour s’aider par l’entremise de l’exercice récréatif et des bienfaits d’une vie plus active. L’organisme vise aussi à mettre fin aux mythes entourant le cancer du sein et de montrer qu’il y a une vie après la maladie.

«Quand on fait nos compétitions, c’est une question d’honneur pour nous, ajoute Mme Chauvin. C’est aussi une grande symbolique pour les survivantes. Cela démontre que même si nous avons passé à travers un cancer, la vie continue, et elle est belle. On veut la célébrer.»

En plus de créer un esprit de groupe, les pagayeuses sont une figure d’espoir pour les femmes diagnostiquées d’un cancer ou bien qui sont en cours de traitement. L’image que Côte-à-côte veut véhiculer est qu’il est possible d’en sortir et que l’exercice physique a de nombreux bénéfices sur la santé.

Jusqu’à l’international

Organisme à but non lucratif fondé en 1997, Two Abreast/Côte-à-côte est géré par les pagayeuses et appuyé par les membres et les donateurs. Leur présence aux festivals de bateaux-dragons permet la visibilité et le dépassement des équipières. Cinq événements sont prévus durant l’été.

L’an dernier, la formation a participé au Festival international de bateaux-dragons des survivantes du cancer du sein à Florence, en Italie. L’événement a permis de rassembler 3 000 personnes, dont un peu plus de 120 équipes provenant de 18 pays à travers le monde.

Celles qui désirent se joindre à l’équipe peuvent le faire en consultant la plateforme web des pagayeuses.

Pour plus d’infos
cote-a-cote.ca.

Articles similaires