Actualités

Inondations: Montréal déclare l’état d’urgence

Inondations: Montréal déclare l’état d’urgence
Photo: François Lemieux/Cités Nouvelles

Montréal a déclaré l’état d’urgence vendredi alors que le nombre de résidences inondées est en hausse sur l’île.

La mairesse de Montréal en a fait l’annonce vendredi alors qu’une hausse du niveau d’eau est prévue cette fin de semaine. La Ville disposera donc de plus de pouvoirs au cours des 48 prochaines heures pour faire face aux inondations. Elle pourra notamment forcer des évacuations si elle le juge nécessaire, acheter du matériel destiné aux citoyens affectés sans obtenir au préalable l’accord du comité exécutif et «requérir l’aide de tout citoyen en mesure d’assister les effectifs déployés», indique la déclaration de la Ville.

«Nos équipes sont mobilisés et en action sur le terrain. Le nombre d’évacuations est pour l’instant limité, mais nous nous attendons au pire d’ici 48 heures. Cet état d’urgence préventif nous donne les pleins pouvoirs d’agir et nous permet d’éviter des évacuations d’urgence», a indiqué Valérie Plante en fin d’après-midi via son compte Twitter.

Vendredi, le nombre de résidences inondées sur l’île de Montréal a grimpé à 52, tandis que 49 demeures sont isolés. Les secteurs les plus affectés dans l’agglomération sont Pierrefonds-Roxboro, l’Île-Bizard et Ahuntsic-Cartierville.

Dans l’ensemble de la province, le nombre de résidences inondées a remonté vendredi pour atteindre 3148, tandis que 1110 personnes sont toujours évacuées. La situation s’est toutefois calmée à Beauceville, où le nombre de maisons inondées a chuté à 30 jeudi, contre 300 il y a quelques jours.

Les averses de pluie en cours à Montréal devraient se poursuivre cette nuit et toute la journée de samedi, indiquent les prévisions d’Environnement Canada.

«La menace est importante»
Jeudi, la Ville était passée au mode d’intervention 2 du plan de sécurité civile de l’agglomération de Montréal.

«Ce que ça veut dire, c’est que ça permet au directeur du Service de sécurité incendie de mobiliser plus de personnel s’il en a besoin pour faire face aux éventuelles inondations qui pourraient arriver. Si on a besoin de plus de ressources, tant matérielles que humaines, on va être capables de les déployer», avait alors expliqué à Métro le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal, Martin Guilbault.

«On dit aux gens qui n’ont pas encore protégé leur maison [avec des sacs de sable] qu’il est grandement temps de le faire», avait martelé M. Guilbault, jeudi. 

Jeudi, la Ville a indiqué dans un courriel à Métro que 12 résidences avaient été évacuées au total, soit six à l’île-Bizard et autant dans le quartier Pierrefonds. Le plus récent bilan d’Urgence Québec, mis à jour vendredi, fait toutefois état d’une seule évacuation sur l’île de Montréal.

«On ne veut pas alarmer les gens. On ne veut pas les inquiéter. On veut juste leur dire que la menace, elle est importante, et qu’il faut prendre les choses telles qu’elles sont et se préparer à ça.» -Martin Guilbault

 

 

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Michael

    maybe stop driving cars and stop the idea of building malls, we need green houses money is fakkkkkee to control humans, wake up. God didn’t put us on this planet to get the new iPhone X = the way we are living is so out of sync with nature things will only get worse.

    Metaphysician Michael

  • William Brunet

    Je souhaite juste que tout le monde soi saint et sauf