Actualités

30 ans de bénévolat pour une résidente de Lachine

30 ans de bénévolat pour une résidente de Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier CroteauÂgée de 85 ans, Eva Decoste est présente tous les jeudis matin à l’Œuvre Soupe Maison de Lachine pour nourrir les 180 membres dans le besoin.

La Lachinoise Eva Decoste en est à sa trentième année de bénévolat au sein de l’Œuvre Soupe Maison de Lachine. L’octogénaire, qui sert des repas chauds aux plus démunis, prendra sa retraite le mois prochain.

Ce qui a commencé à l’époque par un simple geste de générosité s’est transformé, en l’espace de quelques semaines, en trente années d’aide hebdomadaire pour Eva Decoste. «Ça a passé tellement vite», révèle la dame de 85 ans.

Originaire de Lachine, elle a toujours éprouvé ce besoin de tendre la main aux gens vivant dans la misère. «Plus jeune, lorsque je voyais des mendiants sur la rue, j’étais toujours prête à sortir mon argent. Ça me faisait beaucoup de peine de les voir ainsi», exprime-t-elle.

Avec la Soupe Maison, Mme Decoste a trouvé une façon de joindre l’utile à l’agréable. Dès 10h, une journée par semaine, elle met en place la salle à manger pour que tout soit prêt pour l’arrivée des membres. Jusqu’à midi et quart, les autres bénévoles et elle servent des soupes, des repas chauds et des desserts. «Malgré que je suis la plus vieille de l’établissement, je suis tout de même la plus rapide», partage-t-elle avec fierté.

Elle a longtemps offert deux à trois journées de présence par semaine. Aujourd’hui, elle ne s’en tient qu’à son jeudi matin.

Retraite bien méritée

Une fois qu’elle aura cessé son bénévolat, Eva Decoste avoue qu’elle aura du mal à ne pas être tentée de revenir. «Ça va me manquer. Je sentais que je faisais une différence dans la vie de certains. C’était aussi une façon de sortir de la maison et rencontrer du nouveau monde», indique-t-elle. Malgré tout, son départ prévu pour le 16 mai lui permettra de se retirer en même temps que la fin de saison de l’organisme.

Mère de quatre enfants, grand-mère trois fois et arrière-grand-mère depuis peu, Mme Decoste en profitera pour faire quelques voyages et se promener près de l’eau durant la l’été. Elle qui aime se tenir occupée continuera de faire des activités sociales et de passer du temps avec les membres de sa famille. «Il faut se tenir actif. C’est important pour rester jeune plus longtemps», conclut-elle.

Après 33 années d’existence, l’Œuvre Soupe Maison continue de nourrir et à habiller gratuitement les gens dans le besoin de la communauté lachinoise. Des rénovations sont prévues cet été, agrandissant du même coup leur garde-manger. Un projet de site web est aussi envisagé.

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Roland Bolduc

    Bonjour
    Je ne trouve pas le Vrac du Canal sur la rue Notre Dame entre 9 et 10e

  • Christiane Brazeau

    Bonjour Eva
    Je suis touchée par cette marque de reconnaissance à votre égard. Vous le méritez bien.
    Je suis Christiane la fille de Laurette Decoste et de René Brazeau
    Salutations à vos enfants