Actualités

Ouverture d’un centre de pédiatrie sociale à Saint-Pierre

Ouverture d’un centre de pédiatrie sociale à Saint-Pierre
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier CroteauDes portes ouvertes du Centre de pédiatrie sociale communautaire de Lachine auront lieu le samedi 22 juin, en vue de son ouverture officielle.

Le nouveau Centre de pédiatrie sociale communautaire de Lachine ouvrira ses portes à la fin du mois, sur la rue des Érables, dans le quartier Saint-Pierre. Une équipe de professionnels veillera au soutien des familles et aidera à l’intégration sociale des enfants victimes de négligences parentales, ou bien issus de milieux défavorisés.

Fonctionnant sur rendez-vous, le centre ouvert au public permettra d’évaluer les jeunes de moins de 17 ans du quartier et leur offrira les outils nécessaires afin de réduire leur stress lié aux conditions de vie difficiles.

«Le stress lié à la faim, par exemple, peut avoir de gros impacts pour un enfant sur sa qualité de vie, indique Roxanne Lesage, coordonnatrice du centre. Si ce besoin est comblé, sa concentration sera favorisée à l’école, puis avec de meilleurs résultats scolaires viendra une plus grande estime de soi.»

L’équipe comptera deux médecins, deux infirmières et deux travailleuses sociales, qui joueront tous un rôle clé dans la prise en charge de l’enfant. Ces intervenants s’assureront également que ses droits sont bien respectés.

Une salle d’auscultation a été aménagée de façon à accueillir les parents et les membres de l’équipe durant les rencontres. Aux locaux s’ajoutent un coin privé pour changer les couches, une salle d’attente et une cuisinière pour cafés et collations.

Pour les familles

Ayant œuvré comme directrice de centre de la petite enfance pendant une vingtaine d’années, l’expérience de Roxanne Lesage auprès du jeune public sera un atout pour le centre.

«L’implication auprès des enfants va beaucoup plus loin en pédiatrie, soulève-t-elle. Nous serons sur le plancher pour les accueillir et cheminer directement avec eux.»

Mme Lesage voudrait organiser des journées de bricolage et de musique, dans le but de stimuler la créativité et favoriser la communication par la voie des arts.

De plus, les parents pourront eux aussi bénéficier de trucs et conseils pour améliorer leur qualité de vie, comme apprendre à gérer les crises, par exemple.

«Nous souhaitons que les familles du secteur se sentent les bienvenues dans nos locaux et qu’ils y trouvent un milieu de vie où il sera possible de discuter, conclut-elle.»

Dans le cas de nouveaux parents ou de résidents ayant récemment emménagé dans le quartier, le centre pourra leur suggérer différents organismes locaux offrant d’autres services sociaux et communautaires.

À venir

Une séance de portes ouvertes se tiendra le samedi 22 juin, de 13h à 16h, pour accueillir les familles de Saint-Pierre et répondre à leurs questions.

Suivra alors l’ouverture officielle du centre le mardi 25 juin, dès 10h. Les évaluations médicales auront lieu le vendredi lors de la présence du médecin.

Si les ressources le permettent, l’organisme à but non lucratif pourrait éventuellement prendre de l’expansion pour s’étendre jusqu’à Dorval. Une contribution provenant de l’arrondissement s’élevant à près de 100 000$, un montant de 50 000$ de la part du ministère de la Santé, ainsi que des dons de la Congrégation des Sœurs Sainte-Anne et de plusieurs entreprises privées ont permis son installation.

Des négociations sont en cours pour obtenir des services d’orthophonie, d’ergothérapie et de psychoéducation.