Actualités
10:52 12 juillet 2019 | mise à jour le: 19 septembre 2019 à 07:51 Temps de lecture: 3 minutes

Candidature bloquiste pour Dorval-Lachine-LaSalle

Candidature bloquiste pour Dorval-Lachine-LaSalle
Photo: Gracieuseté – Le Bloc québécoisJean-Frédéric Vaudry souhaite plancher notamment sur les services de proximité et la question de mobilité dans Dorval-Lachine-LaSalle.

Le scrutin fédéral d’octobre comptera la candidature du Lachinois Jean-Frédéric Vaudry. Il représentera le Bloc québécois (BQ) pour la circonscription Dorval-Lachine-LaSalle.

Celui qui est passionné de politique depuis l’âge de 12 ans s’implique au sein du BQ depuis 2008 et a été nommé président de la circonscription en 2014.

«Je viens d’une famille où d’un côté c’est bleu et de l’autre c’est rouge, explique l’homme de 28 ans. Je me suis donc forgé une opinion assez jeune. Aujourd’hui, ce qui me passionne, c’est d’être en avant, être près de gens et m’impliquer localement.»

M. Vaudry tient à défendre les résidents et à faire entendre leurs voix durant sa campagne qui sera axée sur les besoins de chacun. «Ça prend quelqu’un de présent dans la circonscription pour comprendre sa réalité», ajoute-t-il.

S’estimant facile d’approche, le candidat bloquiste considère que ses années d’expérience en tant que formateur au service à la clientèle et comme bénévole auprès de personnes âgées lui seront utiles pour créer de bons liens avec la population.

Enjeux
L’un des enjeux de la circonscription sur lequel Jean-Frédéric Vaudry désire plancher est la rareté des services de proximité. Son parti s’est d’ailleurs engagé à ouvrir plus de bureaux de poste pour accroître l’accessibilité.

«À Lachine, par exemple, c’est un seul bureau de poste qui est disponible pour 44 000 habitants, appuie-t-il. Ce n’est pas normal d’en avoir si peu, surtout pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.»

Parmi les autres sujets qui le préoccupent, notons le désenclavement du quartier Saint-Pierre, à Lachine, et l’amélioration du transport en commun dans l’ensemble de la circonscription.

M. Vaudry soulève que près de 800 M$ sont investis chaque année dans les infrastructures à l’extérieur du Québec et qu’une partie de cette somme devrait rester à Montréal pour que ses résidents puissent bénéficier de «services décents».

Du côté environnemental, il s’engage à diminuer la vitesse des trains pour réduire la pollution auditive et permettre une meilleure qualité de vie. De plus, cette initiative viserait à éviter des accidents pouvant mener à des déversements.

Jean-Frédéric Vaudry étudie présentement en sciences humaines, profil monde et sociétés, au cégep André-Laurendeau, à LaSalle. S’il devait mettre un frein à sa carrière en politique, le droit serait un autre domaine qu’il souhaiterait explorer.

Pour l’instant, ses adversaires annoncés sont Céline LaQuerre du Parti conservateur, Réjean Malette du Parti vert, Anju Dhillon du Parti libéral du Canada, Arash Torbati du Parti populaire du Canada et Lori Morrison du Nouveau Parti démocratique.

Articles similaires