Actualités
07:14 15 août 2019 | mise à jour le: 15 août 2019 à 07:14 temps de lecture: 2 minutes

Zone inondable révisée: Dorval enfin écartée

Zone inondable révisée: Dorval enfin écartée
Photo: Messager Lachine & Dorval - François LemieuxDorval a été retirée définitivement de la carte de la nouvelle zone d’intervention spéciale, proposée le 5 août.

Après une vague de protestations, la troisième version de la Zone d’intervention spéciale (ZIS) qui cartographie les zones inondables exclut désormais 17 municipalités, dont Dorval.

Plusieurs centaines de résidents avaient été affectés lors du premier tracé proposé en juin, un «non-sens», selon les élus, du découpage rectiligne de la ZIS qui répondait difficilement au mouvement réel de l’eau en cas de débordement.

«Dans leur première carte, même le centre d’achat était touché, indique le maire de Dorval Edgar Rouleau. Je m’excuse, mais avant qu’il soit inondé, on va en avoir une maudite gang sur l’île de Montréal, ou même à l’extérieur, qui vont l’être.»

Après des consultations publiques, en juillet, seules 55 propriétés étaient dans la zone à risque, ce que les élus trouvaient tout autant injustifié considérant que Dorval avait été très peu touchée par la crue des eaux en 2017 et cette année.

Les demandes soumises par la Cité au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ont permis, la semaine dernière, de retirer tous ses territoires de la ZIS, et ce, de manière définitive.

Soulagement

«Pour nous, c’est une bonne nouvelle, avoue M. Rouleau. Pour tous nos citoyens aussi, qui sont maintenant écartés de cette situation. L’impact était important, financièrement. Nos maisons sont comme un deuxième fonds de pension. Pour plusieurs, c’est une option de revente pour s’assurer de bien vivre leur retraite.»

En raison du statut de zone inondable, un moratoire sur des projets de construction ou de reconstruction aurait été imposé dans la ZIS, pouvant ainsi faire chuter considérablement la valeur immobilière des propriétés touchées.

«En tant que ville, on se devait de protéger nos citoyens, ajoute le maire. On a fait un bon travail.»

Il estime pouvoir très bientôt rassurer les résidents avec les documents finaux de cette annonce, dont il attend toujours la réception.

Articles similaires