Actualités

Candidature progressiste pour Dorval-Lachine-LaSalle

Candidature progressiste pour Dorval-Lachine-LaSalle
Photo: GracieusetéLe progressiste Fang Hu souhaite mettre l’accent sur la création d’emplois, l’amélioration du système de santé, de la protection de la jeunesse et sur la préservation de l’environnement.

Le scrutin fédéral d’octobre comptera la candidature du Repentignois Fang Hu, qui représentera le Parti progressiste (PPC) dans la circonscription Dorval-Lachine-LaSalle.

L’ingénieur de 51 ans s’est installé au Canada il y 20 ans, et déjà le désir est né en lui de contribuer au progrès social de la communauté montréalaise.

«Je me suis lancé en politique parce qu’il faut intervenir, exprime l’homme d’origine chinoise. Il ne faut pas juste critiquer et observer, on se doit de poser des gestes pour notre environnement.»

S’étant présenté aux élections de 2015 pour le Parti vert dans la circonscription Brossard – Saint-Lambert, M. Hu a également conservé ses intérêts envers la protection du droit de la jeunesse.

«Je ne veux pas m’engager seulement pour quatre ans, indique-t-il. On est là pour la nature humaine. Une fondation solide, c’est très important.»

Celui qui se considère comme un progressiste sans limites soutient qu’il sera à l’écoute des résidents et travaillera pour leur intérêt à long terme, pour une justice sociale et un pays sans dette.

Enjeux

Parmi ses projets, la priorité de Fang Hu serait de déménager Ottawa pour faire du territoire de Dorval, de Lachine et de LaSalle la nouvelle capitale canadienne.

«Ce serait l’endroit idéal, soutient-il. Il y a beaucoup de terrains disponibles et géographiquement, ce n’est pas inondable. Le fleuve offre également une bonne protection pour la capitale.»

Selon lui, une telle manœuvre permettrait de créer des emplois pour la population locale, notamment avec la construction de nouveaux bâtiments.

Par ailleurs, s’il est élu, un soutien sera apporté aux parcs industriels de Lachine et de LaSalle, pour assurer que les réglementations environnementales soient respectées. À Dorval, M. Hu prévoit continuer à bonifier le commerce local et tout autre élément pouvant favoriser le tourisme.

L’amélioration du système de santé et du contrôle d’enquêtes de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) font également partie des enjeux que le progressiste surveillera de près.

Enfin, il projette d’adopter une loi afin de reconnaître le peuple chinois. Fang Hu a fait ses études en génie civil en Chine et a obtenu son permis de l’Ordre des ingénieurs du Québec en 2003.

Pour l’instant, ses adversaires annoncés sont Céline LaQuerre du Parti conservateur, Jean-Frédéric Vaudry du Bloc québécois, Réjean Malette du Parti vert, Arash Torbati du Parti populaire du Canada, Anju Dhillon du parti Libéral et Lori Morrison du Nouveau Parti démocratique.