Actualités

Retour de Parents-Secours dans l’arrondissement de Lachine

Retour de Parents-Secours dans l’arrondissement de Lachine
Photo: GracieusetéLe comité de Parents-Secours Lachine a annoncé son recrutement en septembre afin d’assurer la sécurité des personnes vulnérables sur le territoire de l’arrondissement.

Les enfants et les aînés de l’arrondissement de Lachine pourront de nouveau bénéficier du réseau de foyers-refuges de Parents-Secours, après plus d’un an de silence radio dans le secteur.

«C’est important puisque c’est une aide directe, indique la bénévole lachinoise Roxanne Lesage. C’est aussi un sentiment d’appartenance. On se met ensemble pour rapatrier les résidents qui souhaitent assurer la sécurité des plus vulnérables.»

Le comité formé de quatre bénévoles a présenté un kiosque lors de la Fête de la paix du quartier Saint-Pierre, le 21 septembre, annonçant que le recrutement était lancé. Les volontaires désirant afficher les enseignes sur la porte ou la fenêtre de leur domicile acceptent de venir en aide aux personnes nécessitant du repos, se sentant en danger ou bien étant simplement perdues.

«C’est déjà arrivé que des aînés se soient rendus dans des foyers-refuges parce qu’ils se sentaient trop fatigués pour continuer de marcher, ajoute Mme Lesage. À ce moment-là, il faut juste attendre que la personne s’en remette. On peut lui offrir d’appeler un taxi ou bien les autorités.»

Tous les membres et bénévoles doivent passer par une vérification d’antécédents judiciaires avant de recevoir leurs affiches-fenêtres rouges et blanches. Ce processus du Service de police de la Ville de Montréal vise à assurer la fiabilité des foyers.

Renaissance

Créé en mars 1987, le premier comité de Parents-Secours de Lachine était déjà inactif depuis plusieurs années avant sa dissolution officielle en juillet 2018. Pourtant, malgré l’absence complète d’affiches dans les fenêtres de l’arrondissement, la direction de l’organisme estime que le mouvement est présentement en hausse.

«Ça remonte beaucoup, affirme l’adjointe à la direction générale de Parents-Secours du Québec, Louise Lefebvre. L’une des raisons vient de la nouvelle génération des 25 à 35 ans, qui sont plus enclins à faire du bénévolat, surtout quand ils deviennent parents. D’ailleurs, nos comités sont tous composés de jeunes familles.»

C’est notamment le cas de Roxanne Lesage, qui est mère de trois enfants, et qui a eu l’idée de mettre sur pied le nouveau comité pour que chaque enfant puisse bénéficier d’un endroit sécuritaire où se loger en cas de besoin.

«Quand j’étais jeune, je me souviens qu’il y en avait partout, soutient-elle. Aujourd’hui, les enfants sortent parfois de l’école et je vois des bagarres. Les jeunes doivent marcher dans des conditions où ils ne sont pas toujours en sécurité. J’aimerais vraiment qu’ils puissent se rendre à la maison sans crainte, sachant que des services jour et nuit sont à leur disposition.»

Présentement, on dénombre 13 comités sur l’île de Montréal, incluant celui desservant Lachine.

Pour s’impliquer, écrire à l’adresse parents-secours-lachine@hotmail.com.