Actualités
12:22 30 octobre 2019 | mise à jour le: 30 octobre 2019 à 12:25 temps de lecture: 3 minutes

Projet de revitalisation pour Les Jardins Dorval

Projet de revitalisation pour Les Jardins Dorval
Photo: Gracieuseté – North American Development GroupLe centre commercial Les Jardins Dorval, érigé en 1954, se situe au croisement des autoroutes 20 et 520.

Le centre commercial Les Jardins Dorval, acquis en début d’année par l’entreprise immobilière North American Development Group (NADG), connaîtra un coup de modernité grâce à un projet de développement de plus de 350 M$.

C’est en face de la partie sud de l’édifice, à l’intersection des avenues Carson et Dorval, que l’on pourrait voir se dresser six tours à condos de six et 16 étages, comprenant un total de 925 unités.

«C’est la porte d’entrée de Dorval, indique le vice-président en développement de NADG, Sylvain Forté. On veut faire quelque chose de magnifique qui fera du mall un petit centre-ville.»

L’espace de 27 000 mètres carrés, incluant le stationnement, la banque BMO, la garderie Place du Park 2 & 3 et l’ancien cinéma, devra être complètement rasé. Et pour éviter que les plus hautes tours soient trop près de la cour des voisins, celles-ci s’élèveront graduellement dans un principe de pyramide, concentrant les plus imposantes au centre du terrain.

Des espaces de verdures et d’arbres seront aménagés autour des édifices, en plus d’une place publique prévue du côté de l’avenue Carson. Un stationnement de deux étages sera enfin construit sous terre, projetant 1 200 cases et une quinzaine d’espaces temporaires.

M. Forté n’écarte pas la possibilité d’inclure au projet un hôtel ou une résidence pour personnes âgées.

Grand potentiel

En attente d’un permis de démolition, le projet n’en est qu’à l’étape de la présentation des plans. Toutefois, le promoteur entend redonner vie au centre commercial vieux de 65 ans et dont l’état laisse à désirer.

«Nous en avons fait l’acquisition, car c’était la meilleure offre de redéveloppement, explique Sylvain Forté. En amenant ces nouvelles unités, un plus grand achalandage va nourrir les commerces. Et en attendant, nous pourrons louer les locaux vacants.»

Le début des constructions de la première tour serait souhaité au cours des six premiers mois de 2020. Environ 24 à 36 mois seraient nécessaires pour compléter chaque immeuble, dont les travaux devraient se chevaucher sur un maximum de sept ans.

Des changements de zonages seront nécessaires puisque la hauteur tolérée ne peut présentement dépasser les huit étages.

Bénéfique

En plus de redonner un vent de fraicheur au secteur, le maire de Dorval, Edgar Rouleau, estime que le projet immobilier de NADG aura des retombées positives sur l’éventuel prolongement du Réseau express métropolitain (REM).

«Avec 900 portes de plus, ce sera la preuve que les gens achètent encore, souligne-t-il. Plus de monde mènera à un plus grand usage des transports en commun. Ça devrait faire une bonne pression pour le REM. Ça va démontrer sa nécessité.»

La prochaine étape avant de donner le feu vert sera la présentation d’un premier projet de règlement par les urbanistes de la Cité. Sera ensuite enclenché le processus de consultation publique. Le projet devrait être présenté lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 18 novembre.

Articles similaires

10:35 7 février 2020 | mise à jour le: 7 février 2020 à 10:35 temps de lecture: 2 minutes
Projet controversé