Soutenez

Les banalités des uns sont les émerveillements des autres

Pour certains nouveaux arrivants, voir des écureuils se promener librement dans la province, c’est quelque chose d’impressionnant, alors que pour nous, c’est banal.

Pour les habitants de Churchill, au Manitoba, c’est la même chose avec les ours polaires.

Difficile à croire? On dit qu’il y en a environ 900 qui y migrent chaque année, donc 1 ours pour chaque résidant de la ville. Incroyable, non?

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.