Actualités
10:52 8 avril 2021 | mise à jour le: 8 avril 2021 à 17:51 temps de lecture: 3 minutes

Un homme arrêté en lien avec l’incident raciste anti-asiatique dans le métro

Un homme arrêté en lien avec l’incident raciste anti-asiatique dans le métro
Photo: Capture d'écranLa vidéo a été publiée sur Tik Tok, puis diffusée sur Twitter par Winston Chan.

Un homme de 44 ans a été arrêté par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) en lien avec l’incident raciste anti-asiatique filmé dans le métro le 28 mars dernier.

Nelson Plante a comparu le 4 avril dernier et il demeure détenu jusqu’à sa prochaine comparution, le 13 avril prochain. Le SPVM dit avoir des raisons de croire qu’il pourrait être lié à d’autres incidents similaires et invite les victimes potentielles à communiquer avec le service de police.

D’abord publiée sur le réseau social TikTok, la vidéo publiée en mars en lien avec cette affaire montre un homme masqué toucher et menacer la personne qui filme. «T’es une cr*ss d’asiatique», dit l’assaillant en évoquant une «troisième guerre» contre la Chine et le Japon.

«On va se battre contre vous autres les cr*ss de Chinois. F*ck chinese democracy! F*ck le Japon aussi, f*ck you», poursuit-il avant de faire le salut nazi.

On peut aussi voir l’homme imiter un fusil pointant vers la victime et un doigt d’honneur. Aucun passager du métro ne semble alors réagir.

Hausse des incidents racistes en 2020

En mars, La Presse rapportait que le nombre d’actes racistes et de crimes haineux à l’endroit de Québécois d’origine asiatique rapportés au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait quintuplé depuis le début de la pandémie.

Selon les données du corps policier, 3 crimes et 3 incidents haineux sont survenus à l’endroit des personnes d’origine asiatique en 2019. Pour l’année 2020, les données font état de 22 crimes et 8 incidents haineux envers ce groupe. De ce total, 10 sont soupçonnés d’être liés au contexte de la pandémie de COVID-19, indique le SPVM.

Mobilisation à Montréal après la tuerie d’Atlanta

Plusieurs centaines de personnes ont pris part, le 21 mars dernier, à Montréal, à une marche pour dénoncer le racisme anti-asiatique, ainsi qu’à une vigile pour commémorer la mémoire des victimes de la tuerie d’Atlanta.

Trois salons de massage ont été ciblés par un tireur, le 16 mars dernier, dans la région d’Atlanta, aux États-Unis. Ces fusillades ont 8 victimes, dont six femmes d’origine asiatique. Même si le tireur n’a pas évoqué de mobile raciste, cette tuerie a renforcé les craintes que disent vivre plusieurs personnes asiatiques depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Articles similaires