Actualités

Plante ou Coderre? Le clivage générationnel des élections municipales

Un débat sur le thème du tourisme, organisé avec ESG-UQAM et l'organisme Tourisme Montréal, s'est tenu au Palais des Congrès. Les candidats à la mairie de Montréal pour l'élection municipales, Valérie Plante de Projet Montréal, et Denis Coderre d'Ensemble Montréal ont débattu. Photo: Josie Desmarais/Métro

Dis-moi quel âge tu as et je te dirai pour qui tu votes? Un nouveau sondage CROP sur les intentions de vote des Montréalais aux élections municipales, commandé par Métro, montre un clivage générationnel net entre Valérie Plante et Denis Coderre.

Sur l’ensemble des répondants, Denis Coderre récolte 34% des intentions de vote et Valérie Plante 27%. Mais le vote des moins de 40 ans pencherait vers Valérie Plante (31%), alors que les électeurs de plus de 40 ans choisiraient plutôt Denis Coderre (40%).

Plus l’on s’éloigne de cet âge frontière de 40 ans, plus l’écart se creuse. Le soutien pour Valérie Plante monte à 38% chez les 18-24 ans, contre 18% pour Denis Coderre. Chez les 55 ans et plus, l’ex-maire affiche un soutien de 45% contre 27% pour Mme Plante.

Cette césure à partir de 40 ans n’est pas une grande surprise […] On a d’un côté une personne qui incarne très bien la gauche et de l’autre côté, quelqu’un qui incarne la droite. Les deux principales propositions qu’on offre aux montréalais s’opposent sur cet axe idéologique et c’est ce qui fait traditionnellement la différence au niveau des cohortes d’âge.

Dominic Bourdages, vice-président, CROP.

Dominic Bourdages, vice-président de CROP, souligne que si l’appui de Mme Plante auprès des jeunes est plus fort, «traditionnellement la plus jeune cohorte vote en moins grand nombre que les plus âgés». Le défi pour Mme Plante est de s’assurer que cet appui en intentions «se traduise en votes» le jour du scrutin. Ainsi, le taux de participation des jeunes «pourrait faire une différence» entre les deux candidats, souligne le sondeur.

Un clivage d’enjeux?

Au niveau des enjeux, le logement et la sécurité publique se placent en tête des enjeux prioritaires selon les répondants. Respectivement 44% et 38% des répondants placent ces deux enjeux dans leurs trois principales priorités.

Le clivage entre les deux principaux candidats s’affiche ici aussi. Ceux pour qui le logement est prioritaire voteraient à 47% pour la mairesse sortante contre 42% pour M. Coderre. À l’inverse, ceux qui se soucient davantage de sécurité publique opteraient plutôt pour Denis Coderre (48% contre 38% pour Mme Plante).


Intentions de vote totales aux élections municipales:

  • Denis Coderre: 34%
  • Valérie Plante: 27%
  • Balarama Holness: 9%
  • Marc-Antoine Desjardins: 8%
  • Autre: 3%
  • Ne sait pas: 19%

Indépendamment des intentions de vote, 30% des répondants font confiance à Denis Coderre pour piloter le dossier de la sécurité publique contre 19% pour Valérie Plante. Les deux candidats sont aux coude à coude sur la question du logement: 23% des répondants considèrent que M. Coderre est le meilleur pour piloter le dossier, Mme Plante le talonne à 22%.

Selon le sondage, les enjeux qui divisent le plus les répondants, selon leur appui aux deux politiciens, sont les enjeux d’environnement et de circulation.

Pour les répondants pour qui l’environnement est un enjeu prioritaire, 38% considèrent voteraient pour Valérie Plante alors qu’ils ne sont que 22% à opter pour M. Coderre. En revanche, pour les répondants s’intéressent surtout à la circulation, 36% voteraient pour M. Coderre contre 15% pour Mme Plante.

La circulation est d’ailleurs un gros boulet pour Mme Plante: 27% des personnes qui refusent de voter pour elle citent la circulation comme principale raison pour bouder son parti.

Le sondage a été mené entre le 13 et le 24 août par le biais d’un panel web.

Articles récents du même sujet