Actualités

Balarama Holness porte plainte pour des menaces de mort

Balarama Holness Photo: Josie Desmarais/Métro

Balarama Holness a porté plainte au SPVM pour des menaces de mort à son encontre. M. Holness l’a confirmé par écrit à Métro.

Le chef de Mouvement Montréal avait partagé ce matin dans un tweet les propos racistes violents qu’il a reçus de la part d’un internaute qui se qualifie de «fier Québécois».

Le candidat à la mairie de Montréal n’a pas tardé à recevoir des messages de soutien d’élus, dont Valérie Plante, et anonymes, qui condamnent des propos «inacceptables».

Denis Coderre a lui aussi réagi, qualifiant ces propos «d’irrespectueux et d’intolérables».

Un internaute a déclaré avoir «honte» quand il lit «ce genre d’insultes».

Une proposition critiquée

La réception d’un tel message intervient quelques jours après une proposition de Balarama Holness sur le statut linguistique de Montréal. Aux côtés de Marc-Antoine Desjardins, M. Holness a proposé que le statut linguistique de Montréal fasse l’objet d’une consultation publique, puis d’un référendum.

Mouvement Montréal a fusionné il y a deux semaines avec Ralliement pour Montréal, mené par Marc-Antoine Desjardins. Le programme de Ralliement pour Montréal différait de celui de Mouvement Montréal, en prévoyant un renforcement de la protection du français.

Début octobre, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation avait présenté un plan d’action et des outils pour soutenir les élus, notamment pour ce qui a trait à l’intimidation en ligne.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet