Soutenez

COVID-19: chanter et danser dans les bars dès le 15 novembre

Christian Dubé
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé Photo: Josie Desmarais/Métro

Il sera désormais possible de danser dans les bars et restaurants dès le 15 novembre, ou encore chanter au karaoké, en raison de la forte couverture vaccinale de la population contre la COVID-19. C’est ce qu’a précisé le ministre de la Santé Christian Dubé, mardi, en annonçant un important assouplissement des mesures sanitaires.

Ces assouplissements s’appliquent aussi aux casinos. Le port du masque demeurera toutefois obligatoire dans ces établissements, sauf pour manger et boire. Dans le cas des karaokés, le chanteur devra se tenir à plus de deux mètres des autres participants, ou se tenir derrière une barrière physique.

Depuis lundi, aucune capacité maximale n’est appliquée aux bars et restaurants. De plus, un maximum de 10 personnes ou de trois résidences différentes peuvent occuper une table dans un restaurant.

Vers la normale

En raison de la forte couverture vaccinale des 12 à 17 ans, le masque ne devra plus être porté par les étudiants du secondaire en classe dès le 15 novembre. Il demeurera obligatoire dans les transports scolaires, de même que les lieux communs.

De plus, les centres de ski ne seront plus limités par des capacités maximales. Le passeport vaccinal sera toutefois nécessaire pour accéder aux aires communes. Le couvre-visage devra être porté dans les télécabines fermées, le cache-cou et le foulard étant tolérés.

Toutes les autres activités hivernales extérieures, comme le hockey sur glace, la raquette et le ski de fond seront accessibles sans passeport vaccinal. Les sites devront toutefois prévoir une capacité maximale pour assurer une distanciation d’une mètre entre les participants.

Dans les centres d’entraînement, le masque n’aura pas à être porté lorsque la distanciation physique de deux mètres est applicable. Le passeport vaccinal y sera toutefois toujours nécessaire.

Par ailleurs, la recommandation de télétravail par la Santé publique est levée. Le retour en présentiel demeure «une décision propre à chaque employeur», précise le directeur national de Santé publique Horacio Arruda. La présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, précisera au cours des prochains jours si les fonctionnaire provinciaux effectueront un retour en présentiel.

Et pour Noël?

Pour l’instant, les rassemblements dans les domiciles privés sont toujours limités à 10 personnes, ou aux membres de trois adresses différentes. Il demeure trop tôt pour statuer si cette restriction changera à temps pour les célébrations de Noël.

«La meilleure façon d’avoir de belles Fêtes, c’est de respecter les mesures sanitaires en ce moment», estime Christian Dubé. Selon le Dr Arruda, les éclosions demeurent plus fréquentes dans les lieux privés que dans les lieux publics, d’où les derniers assouplissements.

La situation épidémiologique satisfait toutefois le gouvernement. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, se dit «très, très content jusqu’à maintenant qu’on soit à 200, 250 hospitalisations» pour la COVID-19.

Mais la progression de la vaccination chez les travailleurs de la santé déçoit. «Tout le monde le voit comme moi que les chiffres ne vont pas bouger», indique Christian Dubé, qui laisse entrevoir de nouvelles annonces à ce sujet au cours des prochains jours.

À ce jour, 80 000 individus dont la santé est jugée vulnérable auraient reçu une troisième dose, aussi nommée dose de rappel. Chez les 5 à 11 ans, la vaccination devrait être complétée d’ici la fin du mois de décembre, a indiqué le directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19, Daniel Paré.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.