Actualités

COVID-19: les hospitalisations continuent d’augmenter au Québec

covid-19-maldades
Photo: Istock/le nom

Le Québec fait état d’une hausse importante des hospitalisations et des nouvelles admissions aux soins intensifs dues à la COVID-19. Le nombre de nouveaux cas, quant à lui, diminue légèrement.

Les infections atteignent pour cette nouvelle journée le chiffre de 15 293, soit 552 cas de moins que le chiffre de la veille, et 7062 cas de plus que la semaine dernière.

Les établissements de santé québécois notent une hausse des hospitalisations liées à la COVID-19, avec une augmentation de 165 personnes, ce qui donne un total de 1396 hospitalisés dans la province. Les admissions aux soins intensifs enregistrent également une hausse de 19 nouvelles personnes, ce qui donne un total de 181 personnes admises aux soins intensifs.

Le Québec compte présentement 103 797 cas actifs d’infection à la COVID-19. Ce sont 651 328 personnes qui ont été infectées au Québec depuis le début de la pandémie.

Quinze décès supplémentaires au Québec

Le Québec recense quinze nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le bilan humain de la pandémie de COVID-19 au Québec passe à 11 760 décès.

Les prélèvements en date du 2 janvier s’élèvent à 47 731 tests réalisés.

Risques d’hospitalisation dans les prochaines semaines

En se basant sur les données colligées jusqu’au 27 décembre, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) présente deux modèles de projections.

Le premier modèle se base sur un taux de croissance moyen du nombre de cas. Il prévoit que d’ici trois semaines, l’occupation des lits réguliers pour les patients COVID pourrait atteindre environ 1600 lits et donc dépasser le niveau 3 établi par le MSSS. Quant aux lits de soins intensifs, le taux d’occupation pourrait atteindre près de 300 lits, s’approchant ainsi du niveau 3.

Le deuxième modèle se base sur les données brutes et prend donc en compte l’augmentation des cas et des hospitalisations des derniers jours. Ce modèle prévoit que d’ici 3 semaines, l’occupation des lits réguliers s’élèverait à environ 2100 lits. Quant aux lits de soins intensifs, le taux d’occupation atteindrait 375 lits. Ces projections sont au-delà des niveaux 3 et dépassent également les seuils observés lors des vagues précédentes.

L’INESSS rappelle toutefois que la croissance prévue du nombre d’hospitalisations peut être ralentie par l’intensification des efforts de vaccination et par l’impact des mesures sanitaires récemment mises en place ou à venir.

Articles récents du même sujet