Actualités

CPE de Montréal et Laval: l’entente de principe est adoptée

CPE
Photo: Archives TC Media

Une entente de principe entre le Syndicat des travailleuses(eurs) des centres de la petite enfance de Montréal et de Laval (STCPEML) et l’Association patronale nationale des centres de la petite enfance (APNCPE) est intervenue tard dans la soirée de jeudi. L’entente a été adoptée à 96%.

Le STCPEML-CSN a annoncé par communiqué qu’en plus d’un rattrapage salarial de 18% pour les éducatrices, les travailleuses de Montréal et de Laval maintiendront leur période de repos déjà en place dans leur milieu de travail, la participation à la saine application de la pédagogie et aux décisions touchant l’organisation de la vie quotidienne dans leurs groupes d’enfants et la conciliation travail-famille par le maintien d’horaires stables.

Bonification des infrastructures des CPE

Par ailleurs, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a également annoncé vendredi une augmentation de 76% de la plupart des barèmes de financement du Programme de financement des infrastructures des centres de la petite enfance (CPE).

Cette augmentation historique servira à augmenter les budgets alloués aux projets de construction d’infrastructures de CPE qui font face à plusieurs pressions, dont la rareté de la main-d’oeuvre ainsi que des matériaux, mais aussi l’augmentation des coûts des honoraires professionnels, des matériaux et des terrains.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet