Soutenez

Abandon du 10 minutes max: le PLQ réclame un financement «adéquat» pour la STM

Un autobus de la STM.
Un autobus de la STM. Photo: Pablo Ortiz/Métro

Alors que la Société de Transports de Montréal (STM) annonçait vendredi devoir abandonner son slogan promettant un passage d’autobus garanti toutes les 10 minutes en heure de pointe, l’opposition officielle à l’Assemblée nationale a blâmé, mardi, le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour un manque perçu de financement adéquat en transport collectif.

«Pendant que les experts du monde entier déclarent l’urgence climatique, le gouvernement Legault abandonne les sociétés de transport collectif et préfère engloutir 10G$ dans un tunnel autoroutier», indique le porte-parole libéral en matière de Transports et mobilité durable et député de L’Acadie, André A. Morin, dans une déclaration envoyée aux médias.

Se disant lui-même usager du transport en commun dans la métropole, le député se dit très préoccupé par le «sous-financement» de celui-ci et demande à la ministre Geneviève Guilbault de «prendre ses responsabilités».

Celle-ci doit mettre en place rapidement des mesures afin d’offrir un financement bonifié et prévisible, ce qui permettra aux sociétés de transport collectif d’augmenter leur offre de services et non pas de la réduire. Elle doit mettre fin au triste spectacle auquel nous assistons présentement.

André A. Morin, député libéral

Plus de «10 minutes max!»

Rappelons que la STM avait annoncé la semaine dernière laisser tomber son slogan «Pas besoin d’horaire avec le réseau 10 minutes max!». Le contexte actuel aurait obligé la société d’État à réajuster la fréquence de passage de ses autobus. Dorénavant, le temps d’arriver des bus sera en fonction de l’ensemble des passagers disponibles.

«Un intervalle de plus de 10 minutes pourrait donc être observé entre deux passages sur nos lignes 10 max en heure de pointe», apprenait-on notamment sur le site Web de la STM.

Afin de minimiser les impacts sur l’entassement à bord des bus, cet ajustement affecte les lignes et directions les moins achalandées, soutient toutefois la STM. Au total, huit lignes avaient une fréquence aux 10 minutes max en heure de pointe sur l’ensemble du réseau d’autobus.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.