Soutenez

La proximité d’un civil avec le chef du SPVM soulève des interrogations

Cyrille Sardais, professeur titulaire et directeur du Centre Pierre-Péladeau en leadership et management à HEC Montréal Photo: Site web de HEC Montréal

Un civil aurait accès aux rencontres restreintes de l’état-major de la police de Montréal depuis l’entrée en poste du nouveau directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Fady Dagher, selon ce qu’a appris Radio-Canada.

En plus de se trouver régulièrement à l’étage réservé à l’état-major, Cyrille Sardais est aussi présent lors de déplacements dans l’organisation policière. La présence fréquente de ce professeur titulaire et directeur du Centre Pierre-Péladeau en leadership et management à HEC Montréal suscite des réactions au sein de l’organisation policière, qui se demande pourquoi ce dernier peut avoir accès à des rencontres des hautes instances du SPVM.

Certains policiers affirment que toute personne qui souhaite pénétrer dans les lieux doit faire l’objet d’une enquête de sécurité sévère, chose à laquelle Cyrille Sardais semble échapper.

Les témoignages précisent également que les accès donnés à Cyrille Sardais sont un privilège pour un civil qui n’a aucun lien officiel avec la Ville et son service de police.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.