Soutenez

L’immigration alimenterait les extrêmes politiques, estime PSPP

Le chef du Parti québécois souhaite revoir les seuils d'immigration à la baisse et souhaite la fermeture du chemin Roxham. Photo: Archives Métro

Un modèle d’immigration durable devra être adopté par le Québec afin d’éviter les extrêmes politiques comme en Hongrie, en France ou en Angleterre, a estimé mercredi le chef du Parti québécois, Paul Saint-Pierre Plamondon, alors que le parti se prépare pour une réunion de deux jours du caucus péquiste en vue de leur rentrée parlementaire.

PSPP critique notamment les seuils d’immigration actuels et prône une approche plus sévère en matière d’immigration. Il suggère de limiter à 35 000 le nombre de nouveaux arrivants chaque année, au lieu du seuil de 50 000 en vigueur. Le PQ réclame aussi la fermeture du chemin Roxham, où plus de 39 000 demandeurs d’asile ont été interceptés et où d’autres sont décédés en tentant de gagner l’autre côté de la frontière.

«Si on compte l’immigration temporaire et la situation à Roxham qui est en progression, et si on prend les seuils actuels, nous constatons le déclin du français, l’incapacité à loger tout le monde et l’incapacité à offrir des services. Donc, on est à la recherche d’un modèle qui soit plus durable, plus rassurant, plus garant de notre paix sociale et de la qualité des services également», dit-il. Il précise souhaiter une planification intelligente sur ce plan.

Le chef péquiste affirme également que 95% des entrées irrégulières arrivent par le Québec et ajoute que ce sujet doit être traité de manière légitime et avec un sens des responsabilités pour préserver la «paix sociale et sécuriser la population». Il appelle le premier ministre François Legault à assumer ses responsabilités et cesser de «se cacher derrière Ottawa» en matière d’immigration.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.