Soutenez

Les cols bleus retraités craignent la pauvreté

Montréal
L'hôtel de ville de Montréal Photo: Archives Métro

Des représentants des cols bleus de Montréal ont dénoncé la suspension de l’indexation de leurs prestations de retraite, en faveur de laquelle le conseil municipal devait voter lundi.

«C’est inacceptable, surtout quand le maire dit qu’il veut combattre la pauvreté chez les aînés, a fait savoir Raymond Bilodeau, membre du fonds d’aide aux aînés pour le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal. L’écart est déjà grand entre le coût de la vie et [les revenus des retraités]. Si on enlève le peu d’indexation qu’ils ont eu depuis 2010, l’écart va s’agrandir et dans 10 ou 12 ans, ça va être assez considérable.»

«Si on veut garantir la pérennité des régimes de retraite et respecter les contribuables, c’est le geste qui doit être posé», a pour sa part rétorqué Pierre Desrochers, responsable des finances au comité exécutif.

L’arrêt de l’indexation du régime de tous les retraités de la Ville doit être effectif au premier janvier 2017. Il est permis par la Loi 15, la Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal, adoptée en décembre 2014.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.