Montréal

Projet Montréal veut rendre publiques les dépenses du 375e

Projet Montréal veut rendre publiques les dépenses du 375e
Photo by: Graham Hughes/THE CANADIAN PRESSFireworks explode over an illuminated Jacques Cartier Bridge in Montreal, Wednesday, May 17, 2017, to celebrate the city's 375th birthday. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

La candidate à la mairie de Projet Montréal, Valérie Plante, assure que les organismes à but non lucratif (OBNL) qui font affaire avec la Ville, comme la Société du 375e ou Montréal c’est électrique, qui a géré la course de Formule E, devront rendre publics leurs rapports annuels si elle est élue mairesse.

Se présentant en apôtre de la bonne gestion, Mme Plante soutient que «les Montréalais veulent savoir comment leur argent est dépensé». «Le 375e ça a coûté 1 G$, dont 40% était de l’argent des Montréalais. Il faut s’assurer quand on dépense autant d’argent des Montréalais, qu’ils puissent avoir une reddition de compte plus rapide», souligne-t-elle, disant ne pas vouloir juger les équipes de la Société du 375e.

La chef de Projet Montréal déplore que ces OBNL ne soient pas soumis à la Loi d’accès à l’information. «On n’a aucune façon d’avoir l’information au fur et à mesure. Est-ce que créer des organismes à chaque fois qu’on a un événement c’est une bonne pratique?», se questionne-t-elle.

Rappelons que l’administration municipale a refusé d’ouvrir les livres de Montréal c’est électrique. On ignore le nombre de billets vendus pour le Grand Prix de Formule E, ou si l’événement a été rentable, après que la Ville y eut injecté au moins 24 M$. Un bilan plus approfondi doit être présenté après les élections.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *