Montréal
13:39 20 novembre 2017 | mise à jour le: 20 novembre 2017 à 16:18

Une nouvelle place publique au-dessus de l’autoroute Ville-Marie

Une nouvelle place publique au-dessus de l’autoroute Ville-Marie
Photo: Josie Desmarais

La nouvelle place publique, qui a été créée au-dessus de l’autoroute Ville-Marie, entre les rues de l’Hôtel-de-Ville et Sanguinet, a été ouverte lundi, bien que la solution pour permettre le passage des piétons au-dessus de la bretelle Saint-Laurent/Berri n’ait pas été décidée.

«D’ici le printemps prochain, on va avoir l’ensemble des propositions [faites à la suite du concours de design] pour faciliter le lien entre le Vieux-Montréal et le centre-ville de Montréal, a indiqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante. En attendant, on va rouvrir le tunnel qui est important et qui utilisé par tous.»

Mme Plante a expliqué qu’avec le concours de design, «toutes les possibilités» pourront être envisagées, notamment celle de construire une passerelle. «J’ai très hâte de voir ce qui va en sortir», a-t-elle dit.

Lorsque le ministère des Transports a publié en 2015 l’appel d’offres pour trouver l’entrepreneur en charge des travaux de recouvrement, il a expliqué que la bretelle serait conservée en raison de l’achalandage important des automobilistes qui l’empruntent. Ils étaient 38 000 à l’utiliser quotidiennement, d’après les estimations de l’époque.

Projet Montréal avait alors condamné la décision du ministère. «C’est beaucoup de fonds publics pour un mauvais projet», avait lancé Valérie Plante, qui siégeait alors à titre de conseillère de Sainte-Marie.

L’actuel ministre des Transports, André Fortin, était plutôt optimiste lundi devant le nouvel espace public, qui s’appellera place des Montréalaises et que se veut un legs du 375e anniversaire de Montréal. «Ça n’a pas l’air d’une cicatrice à mes yeux, a-t-il déclaré au cours d’une mêlée de presse. C’est un lieu qui est très beau et qui pourra l’être davantage une fois que la Ville y aura mis sa touche finale au cours des prochaines années.»

Pas moins de 68M$ ont été investis par le gouvernement du Québec dans le recouvrement de cette portion de l’autoroute Ville-Marie, qui se trouve tout juste derrière l’hôtel de ville de Montréal, ainsi que dans l’aménagement temporaire. Quelques travaux de paysagement restent à faire. Ils le seront au printemps prochain. Des interventions doivent aussi être réalisées sous la structure d’ici la fin de l’année.

À la suite du concours de design, la Ville de Montréal complétera l’aménagement. Un montant de 56M$ a été prévu à cet effet dans le dernier programme triennal d’immobilisations de la Ville. Selon celui-ci, les travaux doivent se terminer en 2024.