Soutenez

Un Biodôme 2.0 pour 2019

Photo: Gracieuseté.

Plus de parcours et plus de visites qui permettront de découvrir l’envers du décor : le nouveau Biodôme qui ouvrira ses portes à l’été 2019 sera renouvelé, sans pour autant bousculer les habitudes de ses visiteurs.

Une fois tous les animaux sortis du Biodôme de Montréal, resteront des espaces vides, d’immenses salles où les arbres n’auront plus à supporter les paresseux avachis sur leurs branches, où le cri des oiseaux sera remplacé par le bruit de machines, qui vont démonter, réparer, remplacer et recréer un nouveau Biodôme.

«C’est un peu comme si des entrepreneurs vont venir rénover votre maison, avec les habitants qui restent dedans», mentionne le directeur d’Espace pour la vie, Charles-Mathieu Brunelle, en référence à la végétation, aux arbres et plantes qui resteront sur place pendant les travaux, contrairement aux animaux.

Dans sa nouvelle version, le Biodôme aura différents étages afin que le public puisse observer ce qu’il se passe en hauteur. Dans la salle tropicale par exemple, une passerelle sera installée pour observer la vie en haut des arbres. « C’est vraiment fascinant parce que dans la forêt tropicale. on se promène en bas alors que l’étage du haut est rempli de vie. On veut proposer différentes verticalités», explique un des architectes de la firme Kanva, Rami Bebawi, responsables de remodeler le Biodôme.

«Les grandes lignes de notre travail sont le décloisonnement, l’ouverture et l’immersion. Les visiteurs auront accès à de nouveaux points de vue pour prendre conscience de l’environnement, être plongés dedans pour en saisir sa complexité» – Rami Bebawi, architecte de la firme Kanva

L’immersion a été le mot d’ordre pour proposer une nouvelle expérience aux visiteurs. Immersion dans l’environnement des animaux, mais aussi dans leur mode de vie, puisqu’il sera possible par exemple de nourrir certains animaux. «Le public pourra donner à manger aux loutres, tout en étant accompagné par des éducateurs qui leur fourniront des informations sur leur mode de vie», rapporte le directeur d’Espace pour la vie.

Le public aura aussi accès à l’envers du décor. Il pourra voir les différents paramètres de gestion des milieux de vie des animaux, comme la température de l’eau, la lumière ou la qualité de l’air sur des plateformes numériques.

L’immersion ne sera pas seulement au service du divertissement. Le nouveau Biodôme aura plus d’outils éducatifs et s’orientera vers l’écocitoyenneté afin de mettre en valeur des gestes concrets à Montréal ou ailleurs. «L’idée, ce n’est pas de faire la morale aux gens, mais on veut montrer des exemples de gens qui s’engagent et qui posent des gestes qui font la différence», avance M. Brunelle

Le réaménagement du Biodôme devrait coûter de 22M$ à 24M$ alors que l’estimation de la ville se situait à 14M$. «On veut absolument éviter les dépassements de coûts, affirme la responsable de la culture au comité exécutif de la Ville de Montréal, Christine Gosselin, assurant vouloir mettre en place un suivi très serré du dossier.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.