Montréal

Une septuagénaire est assassinée à Laval

Une septuagénaire est assassinée à Laval
Photo by: Yves Provencher/Métro

LAVAL, Qc — Les policiers de Laval tentent de retrouver Christophe Oliviera, un homme âgé de 31 ans, le principal suspect du meurtre d’une femme de 71 ans.

Les policiers ont reçu un appel samedi vers 14 h 30 leur signalant la possibilité d’un cas d’homicide devant un jumelé situé sur l’avenue du Pacifique, dans le quartier Laval-des-Rapides.

En arrivant sur les lieux, ils ont rapidement découvert la femme gisant à l’extérieur avec des traces de violence. Son décès a été constaté sur place.

L’homicide se serait produit à l’intérieur de la résidence.

La victime et le suspect se connaissaient et habitaient ensemble, mais ne formaient pas un couple.

Il ne s’agit pas d’un membre de la famille de la femme, a précisé la porte-parole du Service de police de Laval, Geneviève Major.

Christophe Oliviera mesure 1,83 m, pèse 90 kilos, a les cheveux noirs et les yeux bruns. Il portait une camisole et des pantalons foncés.

L’homme en fuite est connu des policiers pour des actes de violence. Les policiers ignorent s’il est armé.

Il arbore plusieurs tatouages sur le cou, le dos et la poitrine, ainsi qu’un représentant une étoile sur la main gauche et un autre avec une tête-de-mort et un livre sur le bras gauche. Il a une cicatrice au visage du côté droit.

Il a été vu pour la dernière fois samedi matin à proximité de la station de métro Cartier, à Laval. Les policiers ignorent s’il a pris le métro.

«On se demande justement s’il est toujours sur le territoire de Laval ou s’il pourrait se retrouver ailleurs dans la grande région métropolitaine», a indiqué la sergente Major.

Toute personne ayant des informations permettant de le localiser est priée de composer le 9-1-1.

Un périmètre de sécurité a été établi sur l’avenue du Pacifique entre la rue Laurier et le boulevard des Prairies.

Il s’agit du deuxième meurtre à survenir sur le territoire de Laval cette année. Les policiers lavallois ont été fort occupés puisque le premier meurtre s’est produit jeudi.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *