Montréal
16:30 28 octobre 2018 | mise à jour le: 29 octobre 2018 à 08:54 Temps de lecture: 3 minutes

Appel contre la haine à Montréal après l’attentat de Pittsburgh

Appel contre la haine à Montréal après l’attentat de Pittsburgh
Photo: Pablo Ortiz/Métro

Une centaine de personnes d’origines et de religions différentes se sont rassemblées devant le musée de l’Holocauste à Montréal, dimanche, en hommage aux 11 victimes de l’attentat antisémite de Pittsburgh survenu samedi.

Initié par l’organisme Voix juives indépendantes, cette vigile avait pour but de rassembler plusieurs communautés pour se recueillir, mais aussi pour lancer un signal fort et uni contre toute forme de racisme.

«On ne va pas réussir à lutter contre l’antisémitisme tout seul. Il faut le faire avec des alliés. Aujourd’hui, notre but était vraiment d’envoyer un message à tous nos alliés de tous les mouvements antiracistes, de tous les mouvements sociaux et de toutes les communautés. Il faut s’unir maintenant pour prendre la place des discours politiques [haineux], parce que ces discours ont pris trop d’ampleur», a déclaré Niall Ricardo, membre des Voix juives indépendantes et co-organisateur du rassemblement.

Il a aussi rappelé que l’attentat de Pittsburgh n’est pas un cas isolé et que les discours et les actes haineux continueront de faire des victimes.

Selon lui, il est important de rappeler que l’antisémitisme tue, encore aujourd’hui, tout comme l’islamophobie, la transphobie ou l’homophobie.

«J’avais peur de venir à l’événement, c’est très triste que les gens de la communauté juive aient peur de se déplacer. Mais les femmes musulmanes aussi ont peur, les personnes trans aussi ont peur», a-t-il souligné.

Plusieurs membres de la communauté musulmane étaient d’ailleurs présents dimanche, ce qui a réjoui M. Ricardo.

«Je suis très content de voir qu’il y avait une forte présence de frères et de sœurs musulmans. Ça démontre que la lutte contre l’islamophobie ne peut pas être menée sans lutter contre l’antisémitisme et que celui-ci ne peut pas être combattu sans lutter contre l’islamophobie», a expliqué M. Ricardo.

Des rassemblements comme celui-ci se sont déroulés à Halifax et Vancouver, et dans de nombreuses villes du monde. Les lumières de l’hôtel de ville de Montréal seront éteintes ce soir dès 18h en hommage aux victimes de l’attentat de Pittsburgh. À Paris, la tour Eiffel s’est éteinte à minuit dans la même visée.

Une autre vigile est prévue lundi à Montréal devant la synagogue Beth Israël Beth Aaron, à 19h30. Ce rassemblement est organisé par la Fédération CJA, un regroupement des quelque 70 000 juifs que compte le grand Montréal.

Articles similaires