Actualités

Secteur Marie-Clarac : des solutions à venir pour réduire le trafic

Secteur Marie-Clarac : des solutions à venir pour réduire le trafic
Photo: Youri Nabbad

Plusieurs citoyens, résidant ou travaillant dans le secteur du pôle Marie-Clarac ont émis des préoccupations quant au trafic important dans la zone. Une consultation est prévue avec l’arrondissement pour trouver des solutions.

Même s’ils s’étendent à un secteur plus large, les problèmes se concentreraient particulièrement au niveau des boulevards Gouin et Henri-Bourassa, à hauteur de l’avenue des Laurentides.

«Ici, il y a une garderie, une école primaire et secondaire, un hôpital, un service de soins palliatifs, sans compter les habitations, souligne Alain Porlier, ouvrier de maintenance à l’école secondaire Marie-Clarac. Cela entraîne une circulation importante aux heures de pointe.»

En effet, près de 2000 employés travaillent au sein de ce que l’arrondissement appelle le « pôle » Marie-Clarac. Pour Antoine, gérant du dépanneur 7 jours situé à proximité, la congestion la plus importante aurait lieu le matin.

«Pendant une heure de temps, tout le monde veut descendre vers l’école, souligne-t-il. Nous avons eu des travaux dans la zone pendant plusieurs mois, ce qui n’a rien arrangé.»

La cohabitation entre véhicules du personnel médical et parents venant chercher leurs enfants serait également rendue difficile à la sortie des écoles.

«Vers 3h il y a beaucoup d’automobiles, les parents doivent attendre chacun leur tour pour arriver devant l’école, explique Olivier, résidant à proximité de l’avenue des Laurentides. Parfois, on assiste à des situations tendues, où les gens stressent et se fâchent.»

Des mesures à venir
L’arrondissement reconnait être au fait du problème depuis l’an dernier.

«Les citoyens du secteur nous ont mis au courant à la fin  de l’année 2017, explique la mairesse Christine Black. Nous avons mis en place un comité consultatif dès le mois suivant pour pouvoir nous faire remonter l’ensemble des préoccupations.»

Une séance d’information et de consultation a été fixée au 16 janvier prochain à 19 heures dans la salle polyvalente de l’école secondaire Marie-Clarac. L’arrondissement promet d’amener des mesures concrètes pour améliorer la situation dans le secteur. Pour l’heure, les élus préfèrent ne pas dévoiler les propositions qui seront faites le 16 janvier prochain.

«Cela donnerait des éléments partiels, estime Christine Black. Nous préférons d’abord les proposer aux citoyens et les améliorer en fonction de leurs suggestions.»

La mairesse explique que ces mesures auront pour but de fluidifier le trafic, notamment le matin et le soir, d’atténuer le nombre de véhicules dans le secteur, ou encore d’améliorer le partage de la chaussée entre cyclistes et piétons. Si aucun échéancier n’a pour l’instant été donné pour les mettre en place, l’arrondissement assure en faire «une priorité de 2019».

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *