Montréal

Des milliers d’étudiants montréalais en grève pour le climat

Des milliers d’étudiants montréalais en grève pour le climat
Photo: Nam Y. Huh/APManifestation à Chicago.

Plus de 5 000 jeunes montréalais pourraient se joindre vendredi à la manifestation étudiante pour le climat, quitte à s’exposer à des heures de retenues dans certains cas.

Mercredi, selon la page Facebook de l’événement, environ 5 500 personnes avaient indiqué qu’elles comptaient se joindre à cette manifestation qui débutera à 13h au pied du mont Royal, En plus, des associations représentant près de 100 000 étudiants québécois ont signifié leur soutien à cette journée de grève au Québec.

«Cette manifestation étudiante mondiale se veut un appel tourné vers les décideurs, appel à l’urgence d’agir face à la crise climatique», indiquent les organisateurs regroupés au sein du collectif La planète s’invite à l’université.

Selon le site #FridaysForFuture, la même manifestation mondiale se tiendra dans 1325 villes ailleurs dans 98 pays. Le mouvement lancé par l’adolescente Greta Thunberg se tient chaque vendredi depuis le début de l’année, mais il prend de l’ampleur, au point où plusieurs politiciens canadiens provinciaux et fédéraux ont tenu à assurer aux manifestants qu’ils ne restaient pas les bras croisés.

Après la ministre canadienne de l’Environnement, Catherine McKenna, qui a manifesté son soutien aux jeunes, c’est le ministre québécois de l’Environnement Benoit Charrette qui a commenté le sujet mercredi. En conférence de presse, il a déclaré qu’il était «intéressant de voir la jeunesse se mobiliser pour la préservation de l’environnement». «On s’est promis une rencontre avec les organisateurs, a-t-il dit. […] Le canal de communication est bien ouvert, avec de beaux échanges».

Pour le militant écologiste de Greenpeace Canada, Patrick Bonin, les sorties médiatiques des deux ministres sentent «l’hypocrisie». Sur sa page Facebook, il a souligné que «ni le provincial, ni le fédéral n’a de plan qui permettrait d’espérer qu’ils respectent leur cible de réduction des gaz à effet de serre pour 2030».

Il a en outre mentionné que «le gouvernement Trudeau est favorable à des projets de pipelines et à l’expansion de la production de pétrole et de gaz alors que celui de M. Legault est favorable au projet de gazoduc et d’exportation du gaz de l’Ouest en passant par le Québec (sans parler du 3e lien et des projets d’autoroutes…)».

Rappelons aussi que l’organisme ENvironnement JEUnesse veut poursuivre le gouvernement canadien pour le forcer à respecter ses engagements climatiques.

Si la Commission scolaire de Montréal (CSDM) convient que «la manifestation du 15 mars est un évènement spécial», elle refuse de permettre aux élèves de manifester les prochains vendredis, a rapporté le quotidien Le Devoir, qui évoque le cas d’institutions d’enseignement ayant puni des élèves grévistes ou ayant menacé de le faire.

Commentaires 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Survivor

    une bande de fumeurs de pot / glandouilleurs toujours prêts à couper une journée de classe, toutes les excuses sont bonnes !!!! grêve des études ?! ça sanctionne QUI ? pas moi en tous cas ! 🙂
    Ils pouvaient tout aussi manifester le weekend hein ? ah mais là ils sont moins motivés….
    ils avaient pas le temps pendant la semaine de relâche ??

    • Nicolas

      Vous êtes au courant que cette soi-disant journée de grève, nous la reprenons à la fin des 82 jours de cours ? Si vous êtes si fier de dire que ça ne vous concerne pas… Pourquoi vous en faire autant ?

      J’ose croire que vous faites partie de la fameuse génération qui a causé cet enjeu avec vos décisions louches et l’apparence du soucis pour la cause. Je me permets certain préjugé parce que vous n’êtes pas gêné de le faire à ce que je vois 😉

      Le 15 mars est la journée mondiale du climat, oui, mondiale, renseignez-vous avant d’écrire n’importe quoi.

      Bonne continuation mon cher monsieur, continuez votre beau travail avec vos commentaires insignifiants.

      • Louis-Alexis Laperle

        On espère que le mouvement va prendre de l’ampleur et que les gouvernements n’auront pas le choix de l’écouter. J’avais bien envie d’emmener mes jeunes garçons à la manifestation ce matin bien qu’ils soient au primaire. Bon courage à tous et un beau soleil est prévu !!!

    • Pascal

      Pathétique, comme si toute manifestation devait nécessairement répondre aux petits besoins de monsieur. De plus, quel impact les jeunes ont pour faire bouger un gouvernement? Ha oui, ça serait mieux la fin de semaine… pour pas que ça me dérange…