Montréal

L’administration Plante a voulu «sauver le pitbull avant tout», condamne Lise Vadnais

L’administration Plante a voulu «sauver le pitbull avant tout», condamne Lise Vadnais
Photo: Karine Dufour/ICI Radio-Canada TéléLise Vadnais

L’auteure du livre Attention, chien dangereux, Lise Vadnais, condamne que la mairesse de Montréal Valérie Plante ait voulu «sauver le pitbull avant tout» en entamant une réforme du règlement interdisant l’acquisition de ce type de chiens, mis en place par son prédécesseur Denis Coderre.

«La première chose qu’elle a faite, c’est d’enlever ce règlement-là. Voyons dont, c’est une question de sécurité publique. Et elle n’avait absolument rien d’autre à proposer sur-le-champ. Je trouve ça très spécial. Elle a vraiment sauvé le pitbull avant tout, c’était ça le message», a condamné dimanche soir Mme Vadnais, sur les ondes de Tout le monde en parle (TLMEP).

Mme Vadnais est aussi revenue sur la mort en août 2016 de sa sœur Christiane qui a été tuée par le pitbull d’un voisin, incident qui a mené à l’écriture de son livre.

«Ma sœur était dans un état lamentable quand on l’a retrouvée, a-t-elle affirmé. Le pitbull, lui, il protégeait sa proie, il ne voulait pas qu’on approche ma sœur. Il a fallu que les policiers abattent le chien, par trois coups de fusil.» D’après Mme Vadnais, «le chien avait l’estomac vide» au moment de son décès. «Tout ce qu’il avait dans le ventre, c’était des morceaux de ma sœur», a-t-elle lancé.

Une loi réclamée
Depuis plusieurs mois, Lise Vadnais plaide pour la nécessité d’implanter une loi ferme sur les pitbulls dans la métropole.

«Un animal, c’est affectueux. On ne devrait avoir aucune crainte pour nous ni pour autrui. Un pitbull, ce n’est pas ça.» -Lise Vadnais

Même si elle dit reconnaître que plusieurs pitbulls «peuvent être très gentils», de graves incidents peuvent survenir «du jour au lendemain» selon elle avec ce genre de chiens. «Quand ça arrive, le maître n’a aucun contrôle. C’est un animal de combat, fort, qui a dans l’idée d’attaquer pour tuer», a-t-elle insisté.

Le but premier de son livre, d’après elle, est aussi de «dénoncer la désinformation» entourant les pitbulls au Québec. «Il y a beaucoup de mythes, de mensonges qui circulent, a-t-elle déploré. On entend qu’un bon maître donne un bon chien, qu’il n’y a pas de recherche significative […], mais jamais on ne va dire que ça se peut que le chien soit dangereux.»

«C’est faux. Il y en a des recherches», a assuré celle qui a cumulé les apparitions dans les médias ces dernières années sur les pitbulls. Elle affirme que dans près de 50% des cas, les personnes attaquées connaissent le pitbull.

«Je ne veux pas partir m’en aller tuer tous les pitbulls. J’ai un chien, je suis une amoureuse des chiens, mais jamais quand ça se fait au détriment de la sécurité publique», a-t-elle martelé en fin d’entretien, pointant en la direction «des centaines de villes» nord-américaines qui ont déjà adopté un règlement anti-pitbulls.

En décembre 2017, la nouvelle administration de Valérie Plante avait suspendu les articles du règlement visant «une race précise de chien, un chien issu d’un croisement avec cette race ou un chien présentant des traits morphologiques caractéristiques de la race initialement visée par le règlement adopté par la précédente administration».

«On veut réduire les morsures de chien. De viser une seule race, une seule sorte de chien est la mauvaise voie, car tous les chiens peuvent être dangereux», avait alors justifié le responsable du dossier, Craig Sauvé.

Le livre Attention, chien dangereux sera publié le 27 mars prochain aux Éditions JCL.

Commentaires 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • annie crance

    Ce n est jamais la faute du chien mais du MAITRE , qui lui doit être condamne. S il n avait rien dans l estomac cela prouve qu il n était pas nourri par son maître. Un chien d attaque a été éduqué a l attaque donc encore la responsabilité du maître,

    • rick

      NON. Le maître me peu faire grand chose lorsqu’un chien attache .. surtout un pitbull

    • ginette boudreau

      Je ne comprends pas qu’il y ait encore des chiens qui persistent à dire que c’est la faute du maître quand on sait que sur de nombreux cas, les pitbulls s’attaquaient aux membres de la famille sans raison valable et qu’ils étaient bien traités. Affirmer que c’est la faute du propriétaire , c’est fermer volontairement les yeux et nier l’évidence: les pitbulls sont imprévisibles et potentiellement dangereux et devrait être interdits partout ..La sécurité publique doit passer avant l’animal.

      • ginette boudreau

        Je dois rectifier une erreur dans mon message: je ne voulais certes pas dire- je ne comprends pas qu’il y ait encore – des chiens – lisez plutôt: des personnes.

  • Pierre Samuel

    Bravo à Madame Vadnais, vos propos sont tout à fait sensés et méritent d’être entendus et surtout bien compris !

  • Rousseau

    Madame Harnais veut changer sa soeur en s’attaquant à son tour aux pittbulls. Elle manque d’objectivité. Dans notre journal local la liste des chiens qui ont mordu à été publié et il n’y avait pas de pittbulls.

  • Richard Walsh

    Mme Plante
    Jusqu’à maintenant, J’étais très heureux que vous ayez été élue mairesse de Montréal en 2017 mais maintenant que vous avez annulé le règlement de votre prédécesseur concernant les pitbulls , je serai obligé de vous retirer ma confiance
    Richard Walsh, Anjou

  • Manon

    Je suis totalement en désaccords avec madame Vadnais elle ne a jamais eu de Pitbull pour parler comme ça le chien qui a attaqué sa sœur était sous alimenté il souffrait de maltraitance avec son livre qui se base sur sa haine des Pitbull elle encourage l abandon après ça va être quoi!!! Je crois qu’elle cherche tout simplement a tirer profit de la mort de sa sœur elle se cherche un statut et veux être reconnue jamais je n accepterais de telle propos c est aberrant

    • Manon Senechal

      Et vous madame que connaissez des Pit bull pour l approuvé

    • Gabriel

      Avez vous un pittbull?

  • Faehn

    J’ai voulue séparer mon chien un berger de Picardie et un pit bul qui ce battaient je connaissais très bien le gros nounours ( c’est ainsi que je l’appelait) ce n’est pas le Pitt bul qui m’a mordue mais mon propre chien il m’a arraché un morceau de viande au poignet voyant cela le Pitt bul ( gros nounours m’a défendue) il ne faut pas mélanger tous les chiens même les petits mordent et j’en ai eue l’expérience j’aime tous les animaux je ne supporte pas que l’on puisse leurs faire dû mal aller un peu sur Youtube et vous verrez ce que certains humains font subir a leur bête en particulier les Pitt bul et demander vous qui est le plus méchant des deux en outre la malnutrition et les coups ,vous accepteriez d’être frappé sans arrêt nous on peut s’exprimer eux non il n’ont que Pour défense l’attaque,

  • Georges Brien

    Bien des félicitations à madame Vadnais. Elle a beaucoup de courage pour dénoncer publiquement les problèmes qui découlent de la présence de chiens qui s’attaquent aux humains. Beaucoup de courage pour faire face à une horde de déchaînés qui s’attaquent à elle. Ces individus semblent confondre comportement humain et canin au point d’épouser le comportement de leurs animaux. L’amour irréfléchi d’un animal qui peut être dangereux témoigne certainement d’une déficience affective.

  • Karl Mackay

    C’est n’importe quoi ce qu elle dit , s toute les race de grand taille serait dangereuse????? Faut protéger les humain???? Scuse moi mais ya bin plus dhumain dangeureux pour letre humain que de Chien toutes face inclus ….. jcrois qu il y a vraiment plus important a debatre comme se débarrasser du gouvernement en place et ptoteger notre patrimoines et nos valeurs que le gouvernement TRUDEAU est en train de détruire…. greffe continu l’oeuvre de son père……. j’ai un Pitt bull age de 10 ans… et jamais eu d’agressivité envers les humain ..ces comme mon ptit gars . Faut tu lui enseigne comment vivre tout comme un enfant….

  • Christine Mavinga-Dumais

    C’est supposé être mal? Sommes nous des primates?? Pourquoi blâmer un animal qui n’a même pas la liberté de la pensée individuelle? Ce sont les mauvais maîtres qu’on devrait blâmer, pas le chiens. Des cours obligatoires, de la discipline, peu importe, mais il faut cesser de prendre la porte de sortie la plus facile parce que nous somme aveuglés par la colère. Je suis désolée pour les victimes, mais c’est complètement imbécile de blâmer un chien pour la négligence de son maître.

    • Frances Kotar

      Oui, ce sont des mauvais maîtres. J’ai vu des jeunes de gang de rues avec ce genre de chien un temps dans mon quartier, dans le nord de Montréal. Je n’en vois plus. Le seul pitbull que j’ai vu était encore un chiot d’une voisine de la rue suivante où je demeure. Son chien vient d’un élevage familial très correct. Je l’ai flatté, et j’ai vu que c’était un « gros » bébé et qu’il sera un bon chien. Chez moi, vu que papa travaillait de nuit, nous avons toujours eu des bergers allemands. Je connais bien la réaction des chiens et les signes annonciateurs d’anxiété – il y a des fois que je n’approche pas un chien ordinaire sur la rue avec son maître, justement à cause de cette anxiété. Il faut connaître, je dirais le « body language » d’une bête. Ce qu’on a omis de dire, c’est que le proprio de ce pitbull qui avait le ventre vide (!) avait des antécédents judiciaires et avait eu d’autres problèmes avec son chien avec cette attaque mortelle. Si un tel chien (souvent provenant d’élevages de chiens de combat) était constamment maltraité, c’est certain qu’il va devenir agressif.

  • Frances Kotar

    À l’intar d’honnêtes reproducteurs de chats de race qui font faire des tests de génétique sur les chatons qui seront vendus, la même chose devrait être fait sur les chiots Pitbull. Je sais que le test de génétique chez les chatons a pour but de détecter ou non le gène d’une maladie spécifique à cette race. Je suis loin d’être une scientifique, mais j’aimerais que TLMEP invite un tel spécialiste en génétique de la Faculté de médecine vétérinaire de St-Hyacinthe pour nous dire s’il est possible, en génétique, de prévoir la férocité d’un chiot Pitbull.