Montréal

Cannabis: Pas de règlement avant la loi provinciale pour Montréal-Nord

Cannabis: Pas de règlement avant la loi provinciale pour Montréal-Nord
Photo: Pablo Ortiz/Métro

L’arrondissement de Montréal-Nord n’a toujours pas adopté de règlement encadrant la consommation de cannabis dans les lieux publics de son territoire, près de sept mois après avoir débuté des procédures de consultation à cet effet.

Alors que le gouvernement caquiste a assoupli son projet de loi, permettant ainsi la consommation de cannabis dans les parcs, la mairesse Christine Black n’a pas voulu se prononcer sur les intentions de l’arrondissement d’interdire ou non la consommation de pot dans ces lieux.

«On veut éviter de créer une confusion chez les citoyens.» -Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

Montréal-Nord se plie donc actuellement au règlement municipal qui place le cannabis au même niveau que le tabac. L’arrondissement dit vouloir attendre l’adoption de la loi provinciale avant d’instaurer quelconque règlement.

Une ligne de parti?
Deux semaines avant la légalisation du cannabis par Ottawa, en octobre dernier, les arrondissements dirigés par Ensemble Montréal ont fait une sortie publique pour annoncer qu’ils pourraient interdire la consommation de cannabis sur leur territoire. Durant cette annonce, le conseiller de Montréal-Nord Abdelhaq Sari avait informé que l’arrondissement «consulterait les organismes locaux et la direction du poste de quartier pour étudier la meilleure marche à suivre dans ce dossier». Il n’y a donc jamais eu d’intention claire, à Montréal-Nord, d’adopter une telle interdiction.

Cette consultation a toutefois été brouillée par les intentions d’interdire la consommation du cannabis dans tous les lieux publics de la province par le nouveau gouvernement caquiste, élu quelques semaines après la légalisation. «On s’est dit qu’on allait devoir respecter cette loi de toute façon», affirme la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black. Pour l’arrondissement, il ne servait donc à rien adopter un règlement qui allait faire la même chose.

Les trois autres arrondissements dirigés par Ensemble-Montréal, soient Saint-Laurent, Pierrefonds-Roxboro et Saint-Léonard ont bel et bien déjà adopté des règlements pour encadrer ou interdire la consommation de cannabis dans des lieux publics. L’arrondissement d’Anjou, dirigé par le parti Équipe Anjou, a aussi instauré un règlement similaire, ainsi que Rivière-Des-Prairies-Pointe-Aux-Trembles, où siègent des élus de Projet Montréal.

Le 22 janvier 2018, Ensemble Montréal, opposition officielle au conseil municipal, avait proposé une motion qui définissait clairement la position du parti face à ce nouvel enjeu. Cette motion, présentée par Abdelhaq Sari, souhaitait que Montréal «interdise à partir du 1er juillet 2018 (ou à partir de la date de la légalisation du cannabis) de consommer ou d’absorber du cannabis sur le domaine public, soit dans les rues, ruelles, trottoirs, parcs ou autres lieux publics».