Montréal

La navette fluviale inaugurée à PAT

La navette fluviale inaugurée à PAT
Photo: Amélie Gamache/Métro MédiaLa compagnie Navark a remporté le contrat de trois ans, d’une valeur de 7M$, qui est renouvelable après le premier été.

Le voyage inaugural de la navette fluviale, qui relie désormais le Vieux-Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal, s’est finalement déroulé ce lundi 17 juin, à 8h30.

L’embarcation a mené les passagers à destination en 25 minutes.

« Les gens sont heureux, il y avait plusieurs travailleurs lors des voyages qui ont eu lieu plus tôt ce matin, s’est réjouie la mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois. C’est certain qu’on ne peut pas comparer ça à être pris dans un embouteillage sur la rue Notre-Dame. »

Bien que l’inauguration officielle du service de navette ait eu lieu ce lundi matin, les premiers voyages se sont effectués la veille, après quelques semaines d’incertitude sur la date exacte de la mise en service. L’annonce a été faite à peine quelques heures auparavant, en tôt en matinée. Le niveau d’eau très élevé dans le Vieux-Port de Montréal compliquait l’installation des structures nécessaires, et la Société des Traversiers aurait reçu la confirmation qu’elle pouvait aller de l’avant seulement samedi en fin de journée, affirme Alexandre Lavoie, porte-parole de la Société des Traversiers du Québec.

« Malgré le peu de publicité et l’annonce à la dernière minute, nous avons eu 225 personnes pour cette première journée, ajoute-t-il. Les opérations se sont très bien déroulées, et plusieurs voyages étaient complets. Ça nous a permis de faire une journée de rodage. »

Agnès Falquais était à bord lors du tout premier embarquement, dimanche à 10h, en plus de prendre part au voyage inaugural, à 8h30 ce lundi matin.

« Je vais travailler à l’Îles-des-Sœurs, je débarque au Vieux-Port et continue en vélo pour une vingtaine de minutes, dans la belle piste cyclable, raconte-t-elle. Comme je dois continuer en vélo, je n’ai pas gagné de temps par rapport avec le même trajet en voiture, mais c’est tellement plus agréable. Je gagne en qualité de vie. »

Une accessibilité à développer 
Si la navette n’est actuellement pas accessible pour les personnes en fauteuil roulant, la situation est appelée à changer rapidement, selon Normand Noël, président de Croisières Navark, fournisseur du service.

« Au courant de la semaine prochaine, nous ferons des essais pour savoir comment on peut accepter un certain nombre de fauteuils roulants dès cette année », affirme-t-il. La compagnie travaille actuellement sur un nouveau modèle d’embarcation « plus efficace, plus beau et plus confortable », qui sera en fonction l’année prochaine et pourra assurer une accessibilité universelle.

Les départs se font aux trente minutes, pendant les heures de pointe du lundi au vendredi, soit entre 6h et 9h30, puis entre 15h30 et 18h30. Les départs auront lieu aux heures hors de ces périodes.

Les voyages seront effectués jusqu’à 21h les vendredis et 21h30 les samedis, et ce jusqu’au 28 septembre.

Les billets sont disponibles au coût de 3,50$ pour les piétons, et les cyclistes devront ajouter 1$ pour embarquer leurs vélos. Pour cette première année, le service est toutefois indépendant de la Société de Transport de Montréal, et il sera donc impossible d’utiliser une carte Opus. Les passages peuvent être payés par carte de crédit en ligne ou sur place. L’argent comptant sera également accepté aux sites d’embarquement.