Montréal

Crise du fentanyl en 2017 à Montréal: 24 arrestations par la police

Crise du fentanyl en 2017 à Montréal: 24 arrestations par la police
Photo: Archives MétroLe SPVM dit que d'autres arrestations sont à venir.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a de nouveau frappé fort contre le crime organisé, mercredi, en lien avec l’inquiétante vague de surdoses au fentanyl survenue à l’été 2017.

Lors d’une opération qui a débuté le 11 septembre à l’aube, les agents du corps policier ont procédé à l’arrestation de 24 individus. Ils ont également saisi stupéfiants et des sommes d’argent sur le territoire montréalais.

Les policiers de Granby, de Longueuil et de Québec ont collaboré aux arrestations. Les suspects ont comparu aujourd’hui par vidéo-conférence au palais de justice de Montréal.

C’est dans le cadre du projet Asterios que les policiers ont enquêté sur chaque cas de surdose, afin d’identifier les réseaux de trafiquants reliés à la vente de cette drogue.

Des perquisitions avaient été menées en novembre 2018 chez un club supporteur relié aux Hells Angels, Les Minotaures West Montréal. L’établissement est soupçonné d’avoir dirigé un réseau de distribution d’héroïne et de cocaïne. Onze kilos de cocaïne, 75 grammes d’héroïne, des armes dont un AK-47 et une somme de 122 460$ avaient notamment été saisis, selon la police.

Le SPVM a fait savoir que d’autres arrestations sont à venir dans ce dossier.