Montréal

La réparation «permanente» de la conduite Viger prévue ce soir

La réparation «permanente» de la conduite Viger prévue ce soir
Photo: Google mapsL'eau est coupée dans le quadrilatère composé des artères Viger Ouest, De La Gauchetière, Saint-Alexandre et Beaver Hall afin de réparer de manière permanente la conduite.

La réparation de la conduite d’eau ayant causé l’inondation de la station de métro Square-Victoria–OACI est prévue pour dimanche soir.

Depuis dimanche matin, l’eau est coupée dans le quadrilatère composé des artères Viger Ouest, De La Gauchetière, Saint-Alexandre et Beaver Hall afin de réparer de manière permanente la conduite.

«Depuis vendredi, une réparation temporaire a permis de rétablir l’alimentation en eau pour les logements de ce quadrilatère. Aucun avis d’ébullition ne s’est avéré nécessaire», a indiqué à Métro Jules Chamberland-Lajoie, rédacteur-relationniste à la Ville de Montréal. Une interruption de l’alimentation en eau temporaire est en cours depuis dimanche matin.

La réparation s’avère «longue et complexe, notamment en raison de la profondeur de la conduite ainsi que de la présence d’une conduite d’eau de 30 pouces et d’une chambre électrique», a souligné, vendredi, Marie Eve Courchesne, chargée de communication à la Ville.

En plus de l’inondation du métro, six commerces et 200 logements ont été affectés par le bris de plus de 36 pouces de la conduite, qui date de 2002.

«Des mesures de mitigation ont été prises pour les riverains privés d’eau. Des bouteilles d’eau ont été livrées par l’arrondissement Ville-Marie et la Sécurité civile [jeudi et vendredi].»

Des analyses ont été effectuées «en août 2019 sur la borne d’incendie à proximité et aucun signe de fuite n’a été détecté», a déclaré Mme Courchesne.

«Le bris de conduite est dû à un éclat, mais nous en ignorons la cause précise. Des actions seront prises pour l’identifier», a indiqué Jules Chamberland-Lajoie de la Ville.

Le réseau de la Société de transport de Montréal a été paralysé pendant six heures jeudi à la suite de l’inondation de la station de métro. Les autorités ont mis plusieurs heures afin de détecter l’origine de l’infiltration.

La STM estime que de 350 000 à 400 000 usagers ont été affectés par cet arrêt de service. Un peu moins de 1 million de personnes utilisent le métro de Montréal quotidiennement pour se déplacer.