Île-des-Sœurs
10:46 20 décembre 2019 | mise à jour le: 20 décembre 2019 à 10:46 temps de lecture: 4 minutes

Ouverture de la Pente à Neige le 21 décembre

Ouverture de la Pente à Neige le 21 décembre
Photo: GracieusetéLe projet-pilote avec Pente à neige a nécessité des investissements de près 2,9 M$ du public et du privé.

Depuis le début du temps froid, des canons à neige tournent à plein régime pour assurer une neige de qualité au centre de sports Pente à neige, situé dans le parc Ignace-Bourget, à Ville-Émard.

L’ouverture aura lieu ce samedi 21 décembre. Le lendemain, dimanche, les gens déguisés en père Noël auront accès gratuitement à la glissade sur tube. Des déguisements seront disponibles à l’achat sur place.

Les familles peuvent s’initier gratuitement au ski alpin grâce à la butte de l’école de ski. Sur place, les gens pourront profiter de la yourte, un abri pour se réchauffer durant la période hivernale.

Nouveautés

Un site où les enfants peuvent apprendre les rudiments du ski alpin.

Une piste intermédiaire pour skieurs et planchistes ainsi qu’un remonte-pente de type «T-bar» font partie des projets d’agrandissement, cette année.

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest Benoit Dorais précise que 31 500 personnes ont fréquenté le site l’an dernier. «Cela représente une augmentation de 250%, dit-il, soit deux fois et demie l’affluence, il y a là, un réel besoin.»

En 2019, les élus du Sud-Ouest ont injecté 120 000 $ dans la modernisation des installations. À cela s’ajoute une somme 632 000 $ provenant du programme des installations sportives extérieures (PISE) de la Ville de Montréal. Le financement est aussi bouclé par Desjardins qui octroie 510 000$, dont une grande partie provient du Fonds des régions de l’entreprise qui soutient des projets porteurs et innovateurs.

La Pente à neige qui s’appelait autrefois la butte Newman a été rouverte en décembre 2017, à la suite des pressions des citoyens. «Ces investissements vont faire revivre une activité que j’ai vécue plus jeune, alors qu’on montait la pente avec un remonte-pente qu’on appelait Pogo», ajoute M. Dorais.

Cet hiver, les citoyens et visiteurs étrangers pourront vivre une expérience mémorable, selon Estéban Dravet, le chargé de projet de Pente à Neige, un organisme sans but lucratif. Ils pourront essayer la nouvelle piste de ski de 130 mètres de haut ainsi que l’ajout de deux nouvelles zones de glissades, gratuites, pour les petits et les grands.

Retombées

Le site Pente à neige a accueilli 31 500 visiteurs l’an dernier.

Lors d’une conférence de presse plus tôt cette saison, le vice-président de la Fédération des Caisses Desjardins Michel Cantin, a raconté avoir découvert le ski alpin plus jeune alors qu’il fréquentait le Mont Laval, une butte artificielle munie de deux «T-Bar». Cela lui a permis de développer sa passion pour ce sport d’hiver.

M. Cantin a tenu à saluer l’audace et le courage des gens qui font revivre cette passion du ski aux Montréalais. «Nous sommes fiers d’être associés au projet, dit-il. C’est une belle façon de faciliter l’intégration des nouveaux arrivants qui découvrent Montréal en hiver.»

En s’engageant financièrement dans ce projet, l’équipe du maire Dorais veut surtout soutenir la promotion de saines habitudes de vie, de bouger en famille, et ce, 12 mois par année. «Ce projet répond à un besoin des citoyens du Sud-Ouest, mais aussi de LaSalle et de Verdun», fait-il valoir.

Coûts

Les familles défavorisées bénéficieront de rabais de 35% à 100%, selon leurs revenus. Une passe de saison pour enfants coûte 57,49$ tandis que celle des adultes s’élève à 68,99 $. Notons que les étudiants et résidents du quartier ont droit à un rabais de 15%.

Ces loisirs d’hiver sont accessibles grâce à un programme d’accessibilité financière et au soutien d’une campagne de solidarité qui a cours sur le site de La ruche. https://laruchequebec.com/projet/reve-pente-neige-6422/

Profil de la station

  • 43 500 visiteurs
  • 9500 leçons de ski et de planche à neige
  • 40 emplois

Articles similaires